Se connecter S’abonner

Immobilier de prestige : Paris ne fait plus autant rêver les riches

En 2021, la crise chamboule en profondeur la hiérarchie des métropoles les plus recherchés par les millionnaires. Ville rassurante et agréable, Zurich émerge à la première place du classement annuel de Barnes, tandis que Paris, New York et Hong Kong dégringolent.

Immobilier de luxe
Crédit : iStock.

Considéré à juste titre comme une valeur refuge, l’immobilier de luxe n’échappe pas aux mutations qui traversent la société depuis le début de la crise. En témoigne le dernier Barnes City Index, particulièrement riche d’enseignements sur les nouvelles tendances qui animent le marché de la pierre de prestige depuis quelques mois, en lien avec l’épidémie et ses conséquences.

Dans ce palmarès annuel des villes les plus recherchées par les « Ultra High Net Worth Individuals » (personnes ou familles détenant un patrimoine d’au moins 30 millions d’euros) et les « High Net Worth Individuals (personnes ou familles dont le patrimoine est compris entre 1 et 30 millions d’euros), la hiérarchie habituelle s’en trouve profondément bouleversée. Zurich, qui était à la trentième place du classement l’an dernier, arrive ainsi en tête de l’indice en 2021, suivi de Copenhague, Tokyo, Miami ou Stockholm. Hormis la capitale nippone, ces cinq villes n’étaient pas dans le top 5 l’an dernier. Elles en étaient même très loin (voir classement en bas de l’article).

Les plus riches ont de nouvelles priorités, dont la qualité de vie

Le dénominateur commun de ces destinations plébiscités par les plus riches ? Leur capacité à rassurer dans un contexte anxiogène. « Nos clients sont plus que jamais en quête de sérénité », décrypte Thibaut de Saint-Vincent, président de Barnes. Et de rajouter : « Ces cinq villes semblent offrir mieux que toutes les autres ce qui est désormais le plus recherché par les familles fortunées dans les villes internationales, à savoir la qualité de vie, l’environnement et la sécurité ». Fait déterminant, les règles sanitaires imposées par les autorités locales au plus fort de la pandémie y ont été plus souples et efficaces qu’ailleurs. Stockholm est d’ailleurs récompensée pour sa bonne gestion de la pandémie.

Mais ces métropoles émergent aussi pour leurs qualités intrinsèques et le bien-être qu’elles procurent à ces acheteurs fortunés, notamment les familles. Avec trois villes dans le Top 10 (Copenhague, Stockholm et Amsterdam), l’Europe du Nord se pose en locomotive en matière de qualité de vie, relève Barnes dans son étude annuelle.

New York et les « villes éternelles » chutent de leur piédestal

A l’opposé, les grandes perdantes de l’édition 2021 du Barnes City Index sont les villes qui étaient jusqu’ici considérées comme incontournables, voire éternelles. A commencer par New York (classée onzième alors qu’elle était deuxième en 2020), qui a payé un lourd tribut sur l’autel de l’épidémie, faisant fuir bon nombre d’entrepreneurs et de familles fortunées. Au profit de destinations plus ensoleillées comme Miami, où les restrictions sanitaires ont été moins pesantes et où les prix restent abordables (entre 8.000 et 12.000 euros le mètre carré, selon Barnes).



Il est vrai, dans la grosse pomme, 30% des commerces risquent de ne pas rouvrir au sortir de la crise et que le poids de la fiscalité est jugé pénalisant. Pour des raisons politiques, Hong Kong plonge de la cinquième position à la vingt-septième place. Un peu mieux lotis, Londres et Paris (qui était en tête de l’indice l’an dernier) restent dans le top 10, respectivement sixième et septième.

La ville lumière a encaissé honorablement le choc de la pandémie avec des prix globalement maintenus et des volumes de transactions en baisse modérée sur le haut de gamme (10% d’activité en moins pour le réseau Barnes à Paris). « Toutes ces villes restent des villes très solides, nuance Thibaut de Saint-Vincent. Paris fait toujours rêver et rime avec les mots luxe et arts de vivre. Et New York renaîtra naturellement ». Ainsi, les tendances en vogue actuellement ne seront pas nécessairement celles qui émergeront dans le monde d’après-Covid.


Le top 10 des villes les plus recherchées par les millionnaires en 2021 / Classement Barnes City Index

  • 1. Zurich (30)*
  • 2. Copenhague (35)*
  • 3. Tokyo (inchangé)*
  • 4. Miami (27)*
  • 5. Stockholm (22)*
  • 6. Londres (inchangé)*
  • 7. Paris (1)*
  • 8. Genève (26)*
  • 9. Amsterdam (nouvel entrant)
  • 10. Sidney (13)*

* Entre parenthèses, le classement de la ville en 2020