Se connecter S’abonner

Immobilier : jusqu’à 12.197 euros d’écart de prix sur la ligne 12 du métro parisien

La ligne verte, qui relie du nord au sud la capitale, est celle qui offre la plus grosse différence de prix en fonction de ses stations, selon les chiffres de Meilleurs Agents.

immobilier
Crédit: Istock

Sur la ligne 12 du métro parisien, la station « Rue-du-Bac » est la plus chère du réseau intra-muros en matière de prix de l’immobilier. Mais cette ligne est aussi celle qui propose la plus grosse différence de prix entre ses stations, avec un écart de près de 12.197 euros. « Ses futures stations Aimé-Césaire et Mairie-d’Aubervilliers sont, à près de 4.000 euros le mètre carré, quatre fois moins cher que Rue-du-Bac qui atteint les 16.000 euros par mètre carré en moyenne », explique dans Le Parisien, Barbara Castillo-Rico, responsable des études économiques auprès du site d’estimation immobilière Meilleurs Agents.

Elle précise qu’à budget égal, « on y achète deux fois plus de surface à proximité de cette ligne qu’à seulement trois stations de là, porte de la Chapelle, où les prix avoisinent les 8.000 euros par mètre carré ».

Plus on avance sur la ligne 12 du métro, plus les prix de l’immobilier grimpent. Dans le quartier de la butte Montmartre, les prix passent à 12.000 euros le mètre carré du côté de la station Abbesses. Ce plateau haut reste stable jusqu’à la station Saint-Lazare, précise le quotidien. Une fois arrivée dans le VIIIe arrondissement, entre Madeleine et Concorde, les prix s’envolent. Ils grimpent jusqu’à plus de 14.000 euros le mètre carré sur les Champs-Elysées. 

12.000 du mètre carré à Montparnasse

Une envolée qui continue autour des stations Assemblée-Nationale, Solférino, Rue-du-Bac et Sèvres-Babylone. « On entre dans le secteur le plus cher de Paris à près de 16.000 par mètre carré », note Barbara Castillo-Rico dans le Parisien. « On y trouve de très chics immeubles Art Déco et haussmanniens, une clientèle plus bourgeoise attirée par Saint-Germain-des-Prés juste à côté ».

Dans le prolongement de la ligne, une fois dépassé le quartier chic de Saint-Germain-des-Prés, les prix diminuent progressivement. Dans le quartier Montparnasse (XIVe arrondissement), où se trouvent de nombreux étudiants, couples et cadres supérieurs, les prix sont autour de 12.000 euros du mètre carré. Après le périphérique, en bout de ligne, la baisse des prix se poursuit. A Issy-Les-Moulineaux, à la station Corentin-Celton, le prix du mètre carré est de 9.053 euros, à Mairie-d’Issy, il est de 9.125 euros.