Se connecter S’abonner

MaPrimeRénov’ : 38% des dossiers déposés en 2021 concernent des foyers très modestes

Emmanuelle Wargon a affirmé le 25 avril que tous les ménages éligibles à MaPrimeRénov’ verront leurs dossiers acceptés.

MaPrimeRénov'
Crédit : iStock.

MaPrimeRénov’, victime de son succès ? Non, selon la ministre en charge du Logement Emmanuelle Wargon, qui s’est voulue rassurante dans une interview au Parisien dimanche 25 avril. En effet, 221.000 dossiers de financement ont été déposés depuis le 1er janvier 2021, ce qui porte le total à 420.000 demandes en moins de deux ans, précise le quotidien.

Mais la ministre affirme que le financement de MaPrimeRénov’ sera assuré. « A ce rythme, (…) nous devrions finir l’année avec 800.000 dossiers déposés, soit le double de l’objectif fixé », a-t-elle annoncé. « Tous ceux qui la demandent et qui sont éligibles l’auront », a promis Emmanuelle Wargon. Cette prime a été élargie à tous les propriétaires, mais elle continue de concerner les personnes les moins aisées. Ainsi, « 38% des dossiers déposés l’ont été par des foyers très modestes et 21% par des foyers modestes », selon la ministre. Les familles intermédiaires représentent 36% des demandes et les plus aisées, 5%.

Parmi les dossiers déposés au premier trimestre 2021, « plus des deux tiers ont été acceptés », a encore annoncé Emmanuelle Wargon, et « 6 à 7% des dossiers sont refusés parce que les travaux demandés par les ménages ne sont pas éligibles ». Les primes sont en moyenne d’un montant de 2.715 euros, et « peuvent couvrir 90% des travaux pour les plus modestes » selon elle. Par ailleurs, la ministre chargée du Logement a confirmé que « tous les restes à charge pourront être financés par un prêt ‘avance rénovation’ garanti par l’Etat », une disposition prévue dans la loi Climat et résilience. Ce prêt « avance mutation » ne devra être remboursé qu’au moment de la vente du bien.

Délais de paiements raccourcis

Enfin, concernant les délais de paiement, jugés trop longs par des particuliers et certains professionnels, Emmanuelle Wargon affirme que les équipes de son ministère ont été renforcées. « Les délais de paiements sont de quinze jours quand les dossiers sont complets. Et nous avons 3% de bugs, contre 5% en 2020. Notre objectif est de passer en dessous des 3% », a-t-elle ajouté.

Pour le moment, 55% des primes servent à financer le changement de système de chauffage. Les travaux d’isolation concernent 34% des enveloppes allouées. Un forfait d’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) est également demandé (8%), celui-ci permet d’accompagner et conseiller les ménages pour la réalisation de ces rénovations plus ambitieuses, indique l’Agence nationale de l’habitat, dans un communiqué de presse du lundi 26 avril.