Se connecter S’abonner

Locations : des hausses importantes sur un an dans certaines villes

Les loyers des logements vides comme meublés ont considérablement augmenté entre avril 2020 et avril 2021 dans certaines villes, comme Brest ou encore Saint-Denis.

croissance
Crédit: iStock.

Tandis que la hausse des prix de vente des logements a été de 5% en France sur un an, celle des loyers est de 1,1% pour les locations vides et de 2,5% pour les meublés, entre avril 2020 et avril 2021. Mais pour certaines villes, la hausse est considérable ! Ainsi, Brest enregistre 7,7% d’augmentation des loyers des locations vides, selon SeLoger, dans un communiqué daté du 2 juin. La moyenne est de 570 euros par mois charges comprises dans la capitale du Finistère. Autre commune qui enregistre une hausse importante, Boulogne-Billancourt, avec 4,8% sur un an, soit un loyer moyen de 1.465 euros mensuels. La troisième place du classement est occupée par Nantes, avec 3,9% de hausse, soit 712 euros par mois pour le loyer moyen d’une location vide. Perpignan et Limoges complètent ce top 5 de SeLoger, avec respectivement 3,6% et 3,2% d’augmentation des loyers des logements vides sur un an, soit 541 euros et 486 euros par mois en moyenne, charges comprises.

Le classement se poursuit avec Angers, sixième et ex-aequo avec Limoges, soit 3,2% de hausse entre avril 2020 et avril 2021, soit 582 euros mensuels payés en moyenne pour une location vide. Suivent Mulhouse et Dijon avec 3,1% d’augmentation sur un an, soit 581 euros et 596 euros par mois. Enfin, Lyon enregistre 2,9% de hausse des loyers dans cette catégorie, tout comme Rennes, respectivement à 865 euros et 632 euros mensuels.

+9,9% de hausse pour les meublés de Saint-Denis

Du côté des locations meublées, SeLoger a aussi établi un classement sur un an : c’est la ville de Saint-Denis qui enregistre la plus forte hausse sur la même période, soit 9,9%. Le loyer moyen y est de 990 euros par mois, charges comprises. Le Mans arrive en deuxième position à 556 euros par mois avec 9,2% d’augmentation. Dijon est troisième, soit 7,9% de hausse et 616 euros mensuels. Ensuite, Reims progresse de 5,7% sur un an, tout comme Angers, avec des loyers moyens de 629 euros mensuels et de 628 euros. Ensuite, Caen enregistre 5,3% de hausse sur un an, à 573 euros par mois pour un meublé, suivi de Nîmes, +4,9% et 619 euros, Lyon, +4,6% et 1.018 euros, Orléans, +3,9% et 615 euros et enfin, Saint-Etienne, +3,5% et 516 euros de loyer moyen mensuel, charges comprises.