Se connecter S’abonner

Immobilier : finalement, le marché des bureaux se porte bien à Paris

La demande de bureaux est revenue à son niveau d’avant-crise selon une étude.

bureaux
Crédit: iStock.

L’immobilier de bureaux reprend des couleurs. La crise sanitaire n’aurait finalement pas eu d’effet durable sur la demande, puisqu’elle repart depuis six mois, selon le bilan de la plateforme spécialiste de l’immobilier professionnel  BureauxLocaux dévoilé par BFM Business vendredi 2 juillet. En Ile-de-France, les recherches ont augmenté de 11% au premier semestre 2021 par rapport à 2020, soit un niveau comparable à celui d’avant la crise sanitaire. Le site a étudié 50.000 annonces et 400.000 recherches pour établir ce constat. La plus forte demande concerne le quartier central des affaires (QCA) de la capitale, c’est-à-dire le 8e arrondissement, et une partie du 1er, 2e, 9e, 16e et 17e arrondissements de Paris : il a connu une hausse de 25% sur les six premiers mois de l’année.

Par ailleurs, BureauxLocaux établit que les recherches portent sur des surfaces plus grandes, soit une moyenne de 174 mètres carrés en moyenne, contre 155 mètres carrés en 2019. Certaines PME auraient besoin de bureaux plus grands, même si elles ont instauré le télétravail.

Acheter plutôt que louer

De plus, les entreprises seraient prêtes à investir dans les bureaux, puisque la demande à l’achat augmente de 47% à Paris sur les six premiers mois de 2021, alors que la demande à la location est stable. La deuxième couronne parisienne semble plus attirer les investisseurs qu’avant, selon BFM Business, ainsi que les villes moyennes dans d’autres régions.