Se connecter S’abonner

Le secteur de la construction va bénéficier d’aides supplémentaires

La Fédération française du bâtiment (FFB) a rencontré des membres du gouvernement le 15 juillet et obtenu des « avancées substantielles » pour faire face à la crise des matériaux.

logement neuf
Crédit: iStock.

Le secteur du bâtiment est confronté à une pénurie de matériaux. En réponse à cette situation, le gouvernement a consenti à des assouplissements concernant l’activité partielle. Jeudi 15 juillet, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, Emmanuelle Wargon, ministre chargée du logement, et Alain Griset, ministre chargé des PME, ont rencontré les représentants de la Fédération française du bâtiment (FFB). La réunion « a permis des avancées substantielles », relève le communiqué de la FFB, notamment la prise en charge intégrale du coût du chômage partiel des salariés du BTP quand il est dû à une pénurie de matériaux. Le gouvernement a annoncé étudier cette question.

Autre geste de Bercy, la publication d’une circulaire interministérielle dans la journée du 15 juillet sur le gel des pénalités de retard sur les marchés publics, ainsi que la prise en compte des surcoûts, selon la FFB. Le gouvernement devrait aussi communiquer en ce sens auprès des marchés privés. Par ailleurs, Alain Griset a aussi parlé d’un « possible assouplissement à venir des règles en matière de délais maximum de réalisation des chantiers pour bénéficier de certaines aides publiques (MaPrimeRénov’, CEE…) », détaille le communiqué de la FFB.

Un phénomène plus long

Le gouvernement a ainsi pris conscience d’un phénomène qui ne durera pas que « quelques semaines », selon Olivier Salleron, président de la FFB. La situation nécessite un accompagnement du secteur. « La FFB reste donc mobilisée et réitère aussi sa demande de rendre possible la mobilisation immédiate de la créance de carry-back jusqu’à fin 2021. Cette mesure de simple trésorerie rendra les entreprises plus à même de supporter les surcoûts immédiats », indique-t-il.