Se connecter S’abonner

Immobilier : la demande de locations meublées en forte hausse

En juin 2021, le nombre de demandes de locations de meublés pour la rentrée de septembre est en hausse selon une étude.

étudiants
Crédit : iStock.

Les demandes de logements meublés ont augmenté en juin 2021. Le troisième confinement avait ralenti les recherches, mais le mois de juin connaît une hausse importante des demandes. La plateforme Lodgis enregistre une augmentation de 43% des demandes de locations par rapport à juin 2020 et de 18% par rapport à 2019 selon son étude publiée le 19 juillet. « Un effet de rattrapage se manifeste depuis le mois de juin et va se poursuivre cet été, avec de nombreuses demandes d’étudiants et de professionnels pour la rentrée de septembre », commente Alexis Alban, directeur général adjoint de Lodgis. Toutefois, l’expert reste prudent quant à une reprise normale de l’activité pour l’instant.

Concernant les locataires qui font des recherches, ce sont les Français qui sont les plus nombreux : ils sont 61,7% selon Lodgis, une hausse de 3,2% par rapport à l’an dernier. Les locataires européens sont 18,8%, c’est 1,3% de plus qu’en 2020 à la même période. « Le fait marquant ce trimestre est la reprise, depuis début juin, de la demande et des signatures de baux auprès de locataires étrangers », insiste Alexis Alban. 

Mobilité professionnelle

Pour quelles raisons les demandeurs recherchent-ils un logement ? Pour des raisons de mobilité professionnelle pour un peu plus de la moitié des recherches, soit 55,8% des locations au deuxième trimestre 2021, ce qui est tout de même en baisse des 0,9% par rapport à 2020. Ensuite, c’est la mobilité étudiante qui arrive en deuxième position, soit 27,1% (hausse de 0,1% par rapport à la même période l’an dernier). Les touristes étant encore absents, les demandes de locations ont parfois concerné des motifs autres, tels que le besoin de se loger pendant la durée de travaux dans sa résidence principale.

Par ailleurs, le nombre de baux mobilité utilisés par les sociétés pour loger leurs salariés est en augmentation par rapport au deuxième trimestre 2020, de 3%, soit 28% des baux signés cette année au total.