Se connecter S’abonner

Immobilier : les délais de vente sont au plus bas

Près de 70% des transactions ont été signées en moins de 90 jours au cours du deuxième trimestre 2021, selon un baromètre.

location
Crédits : iStock

Les Français ont concrétisé leurs envies immobilières pendant le deuxième trimestre 2021. Le délai de vente baisse et près de 70% des transactions ont été réalisées en moins de 90 jours, selon le dernier baromètre des ventes immobilière Proprietes-privees.com et Paradissimmo, publié le 20 juillet. La proportion de biens vendus au-dessus de 180 jours est passée à 12%, contre 24% au premier trimestre, soit un plus bas historique, alors que le nombre de biens mis en vente est resté stable, soit 1.040.000. Ce qui signifie que les maisons et les appartements restent de moins en moins longtemps sur le marché, puisque le délai de vente baisse de 30% sur un an.

Concernant les prix, la tendance est à la hausse, surtout pour les maisons, soit +7,8% par rapport au premier trimestre 2021 (237.261 euros en moyenne). Le prix des appartements augmente de 1,3% (181.762 euros en moyenne). Ainsi, le prix « net vendeur moyen » tous types de biens confondus est en augmentation de 15,2% au deuxième trimestre 2021 par rapport à la même période de 2020. Il augmente de 6,4% comparé au premier trimestre 2021. Ces prix à la hausse devraient se poursuivre jusqu’à l’automne, estiment Proprietes-privees.com et Paradissimmo dans leur communiqué.

Hausse importante des prix dans trois régions

Trois régions concentrent une augmentation des prix importante au deuxième trimestre de cette année par rapport à la même période l’année précédente : les Pays de La Loire, avec 20,4%, l’Occitanie, avec 14,9% de hausse, et la Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), à 14,6%. L’Ile-de-France en revanche a connu une hausse plus modérée, 6,8%, concurrencée par des conditions de vie plus agréables. Le prix au mètre carré reste le plus haut dans la région francilienne, à 3.475 euros selon ce baromètre, suivi par la PACA à 3.184 euros et d’Auvergne-Rhône-Alpes, 1.879 euros.