Se connecter S’abonner

Immobilier : les villes où il vaut mieux acheter que louer 

Dans de nombreuses villes, acheter un logement est plus rapidement rentable, selon une étude.

Crédit: iStock.

Cinq ans et huit mois, c’est la moyenne de temps pour qu’un logement acheté devienne plus rentable qu’une location dans 36 villes de France. En cas de revente avant, le propriétaire perdrait de l’argent. Et cette durée moyenne est plus longue qu’en 2020 : elle était de deux ans et trois mois. Selon la porte-parole de Meilleurstaux.com qui a mené l’étude, « c’est une augmentation moyenne qui s’explique par le fait que, dans certaines villes, les prix de l’immobilier ont énormément augmenté, alors que les montants des loyers n’ont pratiquement pas bougé », a expliqué Maël Bernier à nos confrères du Parisien le 5 septembre. L’étude de Meilleurstaux.com a pris comme référence, pour l’achat, un logement de 70 mètres carrés et plusieurs critères ont été étudiés, comme le prix au mètre carré, la taxe foncière et les charges moyennes par mètre carré. Concernant la location, le courtier a pris en compte le montant des loyers et le rendement de l’argent placé s’il avait été consacré à acquérir un logement, comme apport personnel. 

Cependant, cette étude révèle que l’achat immobilier reste plus intéressant que la location dans 22 villes sur les 36 étudiées. La durée de rentabilité y est de moins de trois ans. La palme revient à Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales, avec une durée de dix mois. Le Mans, dans la Sarthe, aussi est une ville plus intéressante pour les nouveaux propriétaires, avec une durée de rentabilité d’un an et deux mois pour un logement acheté par rapport à un logement loué. « Pour un 70 mètres carrés au Mans, par exemple, il vous en coûtera 119.000 euros. Avec un smic et demi de revenus, vous pouvez devenir propriétaire » affirme au quotidien Maël Bernier. Dijon, en Côte d’Or, affiche une durée de rentabilité de deux ans.

Augmentation du délai dans les grandes métropoles

Parmi les villes les plus rentables rapidement, il y a Grenoble, Limoges, Saint-Etienne et Le Havre, où le délai pour que l’achat coûte moins cher que la location est de 18 mois selon cette étude de Meilleurstaux.com. A l’inverse, certaines villes affichent des délais beaucoup plus longs, comme Angers, qui affiche une durée de 114 mois, soit neuf ans et demi. La ville serait « un cas d’école » pour Maël Bernier. « A 1h30 de TGV de Paris, les prix étaient aux alentours de 2000 euros du mètre carré et ont pris 20% en un an alors que les loyers n’ont pas augmenté » a précisé la porte-parole du courtier. 

Dans les grandes métropoles, la situation est plus compliquée et les délais pour qu’un appartement acheté devienne moins cher qu’une location sont beaucoup plus longs. Il faut plus de dix ans à Bordeaux (Gironde) ou encore à Nantes (Pays-de-la-Loire). Ces durées ont fortement augmenté dans certaines villes de la banlieue parisienne, comme à Montreuil, en Seine-Saint-Denis, relève Le Parisien. Il y faut huit ans de plus en 2021 par rapport à 2020. Idem à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). A Paris, vingt ans sont nécessaires pour que son achat de logement revienne moins cher qu’une location, selon cette étude. C’est sept ans de plus qu’en 2020. Enfin, il faut attendre 28 ans à Lyon (Rhône), ville qui enregistre la plus forte hausse.