Se connecter S’abonner

Immobilier : les prix des logements neufs augmentent à Orléans

Les prix de l’immobilier sont en hausse d’environ 6% depuis un an dans la capitale de la région Centre-Val de Loire.

Orléans
Crédit : iStock.

A Orléans, le marché immobilier est dynamique. Le confinement n’a pas impacté le nombre de ventes d’appartements, les ventes dans le neuf se maintiennent à un bon niveau, souligne Le Parisien, vendredi 15 octobre. Ainsi, au deuxième trimestre, 317 ventes ont été réalisées. Sur la même période en 2020, 94 ventes avaient été effectuées, selon le bilan annuel des promoteurs immobiliers. 

« C’est l’attractivité de la métropole par rapport au reste du Loiret qui explique ce dynamisme, plus qu’un afflux d’acheteurs venus de Paris et d’Ile-de-France à la suite du Covid », explique dans le quotidien Olivier Henry, vice-président de la fédération régionale des promoteurs immobiliers. Parmi les acheteurs, on retrouve en nombre les jeunes de moins de 30 ans qui souhaitent acquérir des T2 et des T3. Les grandes surfaces, quant à elles, sont moins demandées. 

Pénurie de matières premières

Ce marché immobilier dynamique entraîne une hausse du prix de l’immobilier à Orléans. Depuis un an, les prix ont augmenté d’environ 6%, avec notamment un pic au cours des six derniers mois. Dans le centre-ville, les prix s’élèvent à environ 4.250 euros le mètre carré. Dans l’agglomération orléanaise, ils sont d’environ 3.800 euros le mètre carré. 

Comme l’expliquent les professionnels du secteur dans le quotidien, cette hausse des prix est aussi liée à la pénurie de matières premières. Conséquence ? Les promoteurs doivent anticiper la hausse des devis. Ces derniers mettent aussi en cause la diminution de la délivrance des permis de construire.