Se connecter S’abonner

Immobilier : ces villes où le pouvoir d’achat a le plus reculé

Selon une étude SeLoger, dans certaines villes, le nombre de m2 que les particuliers peuvent acquérir, pour le même prix, diminue par rapport à l’année dernière.

immobilier Bretagne
Crédit : iStock

Dans certaines villes françaises, le pouvoir d’achat immobilier des ménages diminue. Selon une étude SeLoger, pour le même montant, la superficie que les particuliers peuvent acquérir baisse fortement entre 2020 et 2021. Ainsi, en un an, le pouvoir d’achat immobilier des Français diminue dans 33 villes, parmi les 40 villes de plus de 100.000 habitants. Dans 18 villes, cette baisse est même supérieure ou égale à 10%. 

Selon les données récoltées par SeLoger, Le Mans prend la première place du classement. C’est dans cette ville que le pouvoir d’achat immobilier des acquéreurs d’un studio enregistre la plus forte baisse. Ainsi entre 2020 et 2021, pour le même budget de 55.664 euros, la surface d’un studio a diminué de 17%, passant de 28 m2 à 24 m2. A la deuxième place, on retrouve la ville du Havre, avec une baisse de 14%. Si en 2020, il était possible d’y acquérir un studio de 26 m2 pour 72.734 euros, la même somme permet aujourd’hui d’acquérir seulement 23 m2

Une diminution du pouvoir d’achat 11% à Rennes 

Orléans prend ensuite la troisième place du podium, avec une surface en recul de 11%, précise SeLoger. Pour un studio au montant de 84.650 euros, on est passé de 26 à 24 m2. A Rennes, le pouvoir d’achat immobilier baisse aussi de 11% mais il concerne seulement les T5. En 2020, avec 412.176 euros, il était possible d’y acquérir un 127 m2. En 2021, il est possible d’y acheter seulement 115 m2. 

La ville de Montpellier occupe la quatrième place du classement, avec la surface des T5 qui enregistre une baisse de 9% depuis 2020. Pour un budget de 405.152 euros, on est passé de la possibilité d’acheter un 136 m2 à 123 m2. Enfin, trois villes se retrouvent exaequo à la cinquième place : Annecy, Mulhouse et Toulouse. Pour la même somme, la surface d’un T5 a diminué de 8% par rapport à l’année dernière.