Se connecter S’abonner

Immobilier : quelle surface est-il possible d’acquérir dans le monde avec 880.000 euros ?

Découvrez le classement 2021 de Knight Frank qui dévoile quelle surface il est possible d’acquérir dans les villes où l’immobilier est le plus élevé.

immobilier

Un million de dollars. Avec une telle somme, quel type de bien est-il possible d’acquérir dans le monde ? C’est ce que révèle l’étude du spécialiste de l’immobilier international Knight Frank, rapportée par BFM Business, jeudi 23 décembre. Pour ce prix, qui équivaut à 880.000 euros, il est possible d’acquérir un studio à Monaco, désignée comme la ville la plus chère du monde, selon l’enquête Knight Franck édition 2021, basée sur les valeurs de 2020. 

Avec la même somme, les particuliers pourront aussi s’offrir un deux-pièces à Paris, qui occupe la 6ème place du classement des villes les plus chères du monde. La deuxième place du podium revient, elle, à Hong Kong. Avec 880.000 euros en poche, les acquéreurs peuvent s’acheter un logement de 23 m2.

Monaco et Hong Kong les plus chères

« Monaco et Hong Kong sont toujours les villes les plus chères du monde pour l’immobilier résidentiel, une position qu’elles détiennent depuis de nombreuses années. Londres se maintient à la 3ème position et New York à la 4ème », explique Knight Frank sur BFM Business. 

« Dans le même temps d’autres villes proposent plus d’espace que l’année dernière en raison d’un retour au calme des prix et des changements d’évolution des devises par rapport au dollar, c’est le cas de Cape Town en Afrique du Sud et Sao Paulo au Brésil », souligne le spécialiste immobilier. Ainsi, avec une enveloppe de 880.000 euros, les acquéreurs peuvent investir dans un bien d’environ 31 m2 à Londres, 34 m2 à New York et 35 m2 à Genève. Pour cette somme, il est aussi possible d’acquérir 44 m2 à Los Angeles, 45 m2 à Sydney et 50 m2 à Shanghai. Ces métropoles occupent les trois dernières places du top 10 des villes les plus chères au monde.