Se connecter S’abonner

Marché immobilier : le prix moyen atteint 3.000 euros par m2, un record

En 2021, près de 1,2 million de transactions ont été réalisées sur le marché immobilier, selon le baromètre de Meilleurs Agents.

immobilier
Crédit : iStock.

2021, l’année de tous les records pour le marché immobilier ? Selon le baromètre Meilleurs Agents, publié dans Le Parisien, vendredi 14 janvier, le prix moyen de 3.000 euros par m2 n’a jamais été aussi élevé. De plus, le nombre de transactions réalisé en 2022 s’élève à près de 1,2 million. 

La crise du Covid-19 a bouleversé le marché et entraîné une modification du comportement des acheteurs. Ainsi, ce sont désormais dans les villes moyennes, les territoires périurbains ou encore les zones rurales que les prix ont le plus augmenté. En effet, leurs prix sont en hausse de 8,5% depuis janvier 2021, soit deux fois plus que les métropoles, rapporte le quotidien. Dans l’Hexagone, les prix ont augmenté, en moyenne, de 5 %.

Recherche d’espaces plus grands

« Le confinement a laissé des traces », explique, dans Le Parisien, Thomas Lefebvre, directeur scientifique chez Meilleurs Agents. « Les gens ont recherché des villes à taille humaine et des espaces plus grands avec des extérieurs. D’ailleurs, on le voit dans les chiffres : les maisons ont augmenté de 6,3 %, soit deux fois plus vite que les appartements », précise-t-il.

Dans les baromètres, ce sont dans les villes moyennes que les hausses les plus fortes ont été relevées. Ainsi, à Tours, les prix ont augmenté de 8,8%, à Limoges de 8,7%, à Reims de 7,8%, à Brest de 7,3% et à Nantes de 6,7%. Dans les grandes agglomérations, en revanche, les augmentations ont été modérées, voire négatives comme Paris, qui affiche une baisse de – 1,7%. À Bordeaux, en un an, les prix ont seulement augmenté de 1,3% ; à Lyon, la hausse affichée est de 1,4% et à Montpellier elle est de 1,9%.