Se connecter S’abonner

Immobilier : les prix continuent leur progression dans les stations de ski

Alors que les stations de ski ont été fermées pendant plusieurs mois, l’immobilier à la montagne se porte mieux que jamais.

ski
Crédit : Pixabay

Malgré plusieurs mois de fermeture à cause de la pandémie, la crise sanitaire a reboosté le marché immobilier à la montagne, révèle une étude du site Meilleurs Agents, rapportée par Le Parisien. « Durant la fermeture des stations, les sites immobiliers ont été pris d’assaut concernant le logement à la montagne », explique dans le quotidien Jean-Jacques Botta, président de la FNAIM Alpes du Nord. « En fait, beaucoup se sont dit : ‘S’il y a un nouveau confinement, je veux un point de chute’, car aujourd’hui, on va à la montagne toute l’année. Pas seulement en hiver », précise-t-il. 

Face à la multiplication des projets, les prix ont augmenté. C’est notamment le cas dans les Alpes du Nord, qui comptent 70 stations parmi les 110 répertoriées dans le classement du site d’estimation Meilleurs Agents. Pour les autres, 20 stations se trouvent dans les Alpes du Sud, 10 dans les Pyrénées, 6 dans les Vosges et 3 dans le Massif central et dans le Jura. 

Les prix s’envolent

En trois ans, les prix ont flambé. Dans les Alpes du Nord, ils sont en hausse de + 22,7%, et dans les Alpes du Sud de + 15,4%. Les Pyrénées ont, elles, rencontré une hausse de + 14,1%. De plus, en un an, les prix ont augmenté respectivement de + 9,7 %, + 7 % et + 4,1 %. 45 stations des Alpes du Nord comptent parmi les 50 les plus chères de France. Par exemple, à Val d’Isère, le prix au mètre carré s’élève à 12.424 euros pour les appartements. 

Mais le prix de certains biens peut s’envoler. Par exemple, un 107 m2 a été mis en vente 3,15 millions d’euros, ce qui équivaut à 32.000 euros le mètre carré. Parmi les stations les plus chères, on retrouve aussi Courchevel, avec un prix au m2 de 9.940 euros et Megève avec 9.847 euros le m2.