Taxe d’habitation : le ministre des Comptes publics souhaite la « suppression totale » de cet « impôt idiot »

Pour « aider les classes moyennes », Gérald Darmanin plaide pour que la promesse de suppression totale de la taxe d’habitation aille jusqu’au bout.

Crédit: iStock.

Le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin s’est dit vendredi sur France Bleu Nord favorable à « la suppression totale » de la taxe d’habitation, un « impôt idiot ». « Moi, je suis pour la suppression totale de la taxe d’habitation qui est un impôt idiot », a affirmé M. Darmanin. 

« On sait très bien que les gens qui habitent dans des quartiers populaires à Tourcoing et qui sont secrétaires médicales, par exemple, paient parfois plus d’impôt que les avocats d’affaires du XVIe arrondissement », a-t-il poursuivi. Ainsi, « il faut supprimer cet impôt parce que c’est un impôt injuste qui grève la classe moyenne »

« Moi je suis pour sa suppression totale pour évidemment aider les classes moyennes », a insisté le ministre. 

La taxe maintenue pour les biens exceptionnels ?

« Qu’il y ait des endroits où il y a 10.000 ou 20.000 euros de taxe d’habitation, des gens qui auraient d’excellents lieux d’habitation et qu’on réfléchisse à les taxer quand même eux, parce que ce sont des biens exceptionnels, je n’y suis évidemment pas opposé et on en discutera dans le débat », a-t-il conclu. 

L’Élysée a assuré mardi que la suppression de la taxe d’habitation pour les contribuables les plus riches serait bien « sur la table » du « grand débat » et pourrait être réexaminée, un sujet au centre d’une valse-hésitation de l’exécutif depuis le début du quinquennat.

Sur le même thème

résidence principale et secondaire taxe d'habitation

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique