Se connecter S’abonner

Le CQFD d’Eric Woerth: supprimer les niches fiscales revient à « augmenter les impôts »

Pour le président (LR) de la commission des Finances de l'Assemblée nationale, plutôt que la suppression de certaines niches fiscales, mieux vaudrait envisager une réforme de l’organisation des impôts.

fisc
Crédit: iStock.

« Quand vous supprimez une niche fiscale, vous augmentez les impôts », a souligné mercredi le président (LR) de la commission des Finances de l’Assemblée nationale Eric Woerth, au moment où Gérald Darmanin préconise de les encadrer.

En « attaquant les réductions fiscales pour un certain nombre de ménages » qui emploient des personnes à domicile, le ministre des Comptes publics répond mal « à cette question récurrente des niches fiscales », a estimé M. Woerth sur Cnews, critiquant un « concours Lépine tous les jours des petites idées » alors que « la France a besoin de grandes idées ».

A LIRE >>> Les niches fiscales bientôt soumises à des conditions de ressources ?

Car « quand vous supprimez une niche fiscale, vous augmentez les impôts, donc il vaut mieux se poser la question de l’organisation de l’impôt que de réduire des niches », a souligné M. Woerth. Cela signifie aussi « que l’emploi à domicile devient un facteur négatif pour la France », et que « vous allez nourrir le travail au noir », a ajouté l’ancien ministre.

Une réforme du système fiscal souhaitable

Donc « peut-être qu’il faut réformer en partie le système fiscal, (…) mais il ne faut y toucher que de manière extrêmement intelligente et beaucoup y réfléchir », car dans le cas contraire, « il y a beaucoup de perdants et ça devient beaucoup plus injuste », a-t-il prévenu.

L’encadrement des niches fiscales préconisé par M. Darmanin pourrait se faire selon le ministre en diminuant le plafond global de ces niches ou en les mettant sous conditions de ressources. Il considère que si elles sont parfois « efficaces », elles peuvent nuire à la « progressivité de l’impôt ».