Impôt, retraites… Le point sur les nouvelles mesures

Impôt sur le revenu bientôt allégés, CSG sur les retraites revu à la baisse… la fiscalité est en passe de changer au profit des particuliers. En revanche, rien n’a encore été décidé sur les taxes portant sur l’énergie.

Pour les contribuables concernés par les baisses d'impôt, le gain pourra atteindre plusieurs centaines d’euros. Crédit: iStock.

C’est l’effet Gilets jaunes : la facture d’impôt sur le revenu des contribuables sera allégée. Le président Macron a en effet annoncé un remaniement du barème de l’impôt sur le revenu. Ce dernier est très fortement progressif, surtout dans les tranches inférieures.

Un redevable ayant un petit salaire passe vite d’une absence d’imposition à une ponction de 14%, le seuil de basculement étant à 9 964 euros pour un célibataire. S’il perçoit plus de 27519 euros, il voit doubler son taux d’imposition, de 14 à 30%.

A LIRE >>> Ce que prépare le gouvernement pour alléger cette pression fiscale qui pèse sur les contribuables

Pour éviter ces effets de seuil, Bercy va créer des tranches intermédiaires avec deux nouveaux taux, l’un inférieur à 14%, l’autre compris entre 14 et 30%. L’impact sera plus important pour ceux taxés à 14% et ceux qui entrent de peu dans celle de 30%, le ministère des Finances envisageant de gommer cette baisse pour les tranches plus élevées.

Pour les contribuables concernés, le gain pourra atteindre plusieurs centaines d’euros. Afin de financer cette mesure, qui coûtera 5 milliards d’euros, plusieurs niches fiscales dont bénéficient les entreprises seront supprimées. En revanche, l’idée de diminuer le plafond de 10000 euros des niches fiscales est passée à la trappe.

La CSG revue à la baisse pour les retraités

Autre sujet de réjouissance: pour les retraités dont les pensions ne dépassent pas 2000 euros net par mois, la CSG redescend à 6,6% au lieu de 8,3%. Le remboursement du trop-perçu depuis le début de l’année est en cours, par la Cnav pour la pension de base et par l’Agirc-Arrco pour les complémentaires des salariés du privé.

A LIRE >>> Pension de retraite : le remboursement du trop-perçu de CSG arrive sur les comptes bancaires

Mais on ignore si cette restitution constituera un complément de rémunération taxable. En dehors de ces mesures, il n’y a rien de révolutionnaire. La suppression de la taxe d’habitation aura bien lieu, mais ne sera pas accélérée et le Gouvernement s’engage à ne pas créer d’impôt substitutif.

Sur le même thème

Augmentation de la CSG IFI impôt sur le revenu

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique