Impôts 2019: vous avez oublié de déclarer vos revenus? Voici comment procéder

Tout n’est pas encore perdu, mais le temps presse. Le fisc vous imposera une majoration, et si vous attendez encore, elle sera augmentée.

Il n'est pas trop tard... Mais le temps presse. Crédit: Istock

La date fatidique est passée : si vous habitez dans un département dont le numéro est compris entre 50 et 974, vous aviez jusqu’au 6 juin (délai supplémentaire de 48 heures accordé par le ministère inclus) pour déclarer vos revenus 2018. Pour les habitants des départements 01 à 19, la date limite était le 21 mai et le 28 mai pour les départements 20 à 49.

10% de majoration

Problème : vous avez oublié de déclarer vos revenus à temps. Boursorama vous conseille de vous précipite sans plus attendre sur impots.gouv.fr. La déclaration pré-remplie (formulaire 2042K) par l’administration se trouve encore dans votre espace personnel et ce jusqu’au 16 juillet. Vous pouvez l’imprimer (ou en imprimer une version vierge) et la renvoyer aux Finances publiques. Si vous déclarez vos revenus par Internet, le service vous permettra de déposer votre déclaration. Il s’agit d’une déclaration tardive.

Malgré cela, il sera difficile d’échapper aux sanctions financières. Pour avoir été hors délai pour votre déclaration, le fisc appliquera une majoration de 10% sur le montant de l’impôt dû. Et si votre envoi est fait après le 1er juillet, les Finances publiques vous demanderont des intérêts de retard. Ils sont de 0,2% par mois et appliqués sur le montant de l’impôt dû. Bien sûr, la majoration et les pénalités de retard se cumulent.

A LIRE >>> Déclaration de revenus 2020 : allez-vous devoir en remplir une ?

Jusqu’à 80%

Si, après la mise en demeure du fisc, vous n’avez toujours pas régularisé votre situation, alors les pénalités grimpent en conséquence. La majoration sera de 20% si la déclaration arrive dans les 30 jours suivant la mise en demeure et de 40% si le formulaire n’a pas été envoyé après ce dernier délai.

Si vous avez volontairement omis de déclarer vos revenus, l’administration fiscale peut majorer votre impôt de 80%. Des poursuites pénales peuvent être engagées. Le contribuable négligeant risque alors jusqu’à 500 000 euros d’amende et 5 ans d’emprisonnement, en plus des sanctions fiscales.

Sur le même thème

Déclaration de revenus 2019 impot

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique