Pourquoi la lutte contre la fraude fiscale a moins rapporté en 2018

La lutte contre la fraude fiscale a moins rapporté aux finances publiques l’an dernier, en raison notamment de l’amélioration des outils de contrôle et des échanges d’information au niveau international, selon le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin.

D’après Bercy, les droits et pénalités notifiés se sont élevés en 2018 à 15,2 milliards d’euros, hors effets du service de traitement des déclarations rectificatives (STDR), mis en place en 2013 pour favoriser la régularisation des évadés fiscaux.

A LIRE >>> Fraude fiscale: Darmanin nie une surveillance généralisée des réseaux sociaux, mais ils seront quand même scrutés

C’est 1,4 milliard de moins qu’en 2017 (16,6 milliards d’euros), a précisé le ministère, confirmant des chiffres publiés par Les Echos.

La baisse concerne également les « créances fiscales recouvrées », c’est-à-dire les sommes effectivement encaissées par l’administration fiscale, après éventuelle contestation des contribuables : ces dernières sont passées de 12,1 milliards en 2017 à 11,6 milliards d’euros l’an dernier.

Une baisse des recettes depuis trois ans

En intégrant les chiffres du STDR, qui a officiellement fermé ses portes au 31 décembre 2017, mais qui continue à rapporter de l’argent aux finances publiques, en raison des délais nécessaires pour traiter les dossiers déposés, le recouvrement est passé de 13,4 milliards en 2017 à 12,5 milliards en 2018.

« Depuis trois ans, il y a une baisse des recettes » fiscales, mais « c’est toujours compliqué de savoir ce qui se passe sur la fraude, parce qu’elle est cachée par définition », a commenté Gérald Darmanin, invité de l’émission « Territoires d’infos », sur Public Sénat.

Selon le ministre, la baisse des recouvrements s’explique en partie par l’amélioration de la lutte contre la fraude. « Depuis dix ans, on a beaucoup amélioré les échanges d’informations entre pays (…) Ca évite beaucoup ce qui se passait avant », à savoir de la « fraude fiscale caractérisée », a-t-il assuré.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Succession: quels avantages fiscaux sont accordés aux contribuables handicapés ?

Un lecteur sans hériter s’interroge sur les abattements dont pourrait bénéficier sa cousine handicapée à qui il souhaiterait léguer ses…

14/12/2019 13:56

Ce risque méconnu qui plane sur les ramasseurs de champignons

Pendant les vacances, vous ramassé des champignons en forêt mais une personne se présentant comme le propriétaire des lieux vous…

14/12/2019 11:45

Après 40 ans de contrats de saisonniers dans la même entreprise, sa mission n’est pas reconduite… Peut-il invoquer un licenciement?

Avoir été employé tous les ans en contrat saisonnier ne permet pas de s'estimer titulaire d'un contrat de travail à…

14/12/2019 09:00

Frais dentaires, lunettes… Ce qu’il faut savoir sur le reste à charge zéro en vigueur au 1er janvier

Vos lunettes ou votre appareil dentaire ne vous coûteront bientôt plus rien ! Une révolution qui s’appliquera à compter du…

14/12/2019 08:33

Le Crédit du Nord lancera en 2020 une néobanque pour les auto-entrepreneurs et petits professionnels

Cette néobanque, baptisée Prismea, veut offrir plus d'autonomie dans la gestion quotidienne des services bancaires et apporter des outils pour…

13/12/2019 16:00

Exonéré de taxe d’habitation? Pensez à ajuster à la baisse vos mensualités

Les Français concernés par l’exonération totale de la taxe d’habitation l’année prochaine et qui sont mensualisés, ont maintenant la possibilité…

13/12/2019 15:15