Taxe d’habitation: l’économie moyenne sera de 723 euros par foyer

Cet impôt disparaîtra d’ici 2023 pour l’ensemble des foyers qui en étaient redevables. Le ministère a publié des chiffres sur les économies réalisées par les contribuables commune par commune.

La suppression pour les plus aisés de la taxe d'habitation interviendra en 2023. Crédit: Istock

Désormais, la date est claire : la suppression totale de la taxe d’habitation pour tous les foyers sera effective en 2023, comme l’a annoncée le Premier ministre plus tôt ce mois-ci. Mais dans le détail, qu’est-ce que ça donne ? Le ministère de l’Action et des Comptes publics a publié des chiffres ces derniers jours.

Plus de 29 millions de foyers concernés

Ainsi, 77% des foyers français seront exonérés de la taxe d’habitation dès 2020, ce qui représente 22,7 millions des 29,49 millions de foyers concernés par cette taxe. Ce chiffre de 22,7 millions inclut les 5,12 millions de ménages qui étaient déjà exonérés de cet impôt, avant le lancement de la réforme actuelle, rappelle Boursier.com. La suppression progressive mise en place depuis 2018 visera donc 17,58 millions de foyers.

Pour les ménages les plus aisés, la suppression interviendra en plusieurs fois, entre 2021 et 2023. Elle concerne 6,79 millions de foyers, soit 23% de l’ensemble des ménages et 28% des ménages assujettis à la taxe d’habitation. La taxe restera en vigueur pour les résidences secondaires.

Quant aux économies réalisées par les foyers, elle sera en moyenne de 723 euros, rapporte Le Monde. Un chiffre qui cache bien sûr des disparités : pour les 80% les plus modestes, le montant sera en moyenne de 555 euros contre 1 158 euros pour les 20% les plus aisés.

A LIRE >>> La suppression intégrale de la taxe d’habitation reportée à 2023

Une carte en ligne

Si l’on détaille plus localement, les Franciliens gagneront jusqu’à 1 029 euros, selon France Bleu. Les Parisiens feront le moins d’économie : 688 euros. C’est dans les Yvelines que le gain sera le plus intéressant, avec 1 029 euros. En Seine-Maritime, le gain moyen sera de 559 euros par foyer et 481 euros dans l’Eure. Autres exemples, les foyers girondins économiseront en moyenne 774 euros. Pour ceux qui résident dans les Alpes-Maritimes, le gain moyen sera de 844 euros par foyer. Dans les Vosges, comptez 576 euros. La carte du ministère, répertoriant commune par commune le gain moyen, est en ligne.

Cette réforme représente un manque à gagner pour les finances publiques qui devrait représenter 17,6 milliards d’euros.

Sur le même thème

suppression taxe d'habitation taxe d'habitation

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique