Notre-Dame : la réduction fiscale pour les dons officiellement fixée à 75%

La loi pour la conservation et la restauration de la cathédrale parisienne prévoit une réduction d’impôts de 75% pour les dons, jusqu’à 1 000 euros.

Au-delà de 1 000 euros par an, la réduction fiscale pour les dons retombe à 66%. Crédit: iStock.

Rebâtir la cathédrale de Notre-Dame de Paris en cinq ans. Emmanuel Macron s’y est engagé et pour tenir sa promesse, son gouvernement vient de majorer le taux de réduction d’impôts des dons. Presque quatre mois après l’incendie qui a ravagé l’édifice historique, le président de la République veut inciter les Français à prendre part à sa restauration.

Les dons jusqu’à 1 000 euros bénéficieront ainsi d’une réduction d’impôts de 75% au lieu des 66% généralement attribués aux dons aux œuvres d’intérêt général. Au-delà de 1 000 euros par an, la réduction fiscale retombe à 66%, indique la loi pour la conservation et la restauration de la cathédrale.

A LIRE >> Plomb à Notre-Dame: CGT et associations demandent le confinement du site

Un portail unique pour les dons

Cet avantage fiscal concerne ainsi les versements auprès de quatre établissements « habilités à collecter les dons dans le cadre de la souscription nationale » : le Centre des monuments nationaux, la Fondation de France, la Fondation du patrimoine et la Fondation Notre-Dame. Pour centraliser les donations, le gouvernement a mis en place un portail : rebatirnotredame.gouv.fr.

Fin septembre, l’année prochaine, le gouvernement rendra un rapport aux parlementaires listant le montant total des versements des particuliers, mais aussi ceux des collectivités territoriales.

Sur le même thème

impôt sur le revenu Notre-Dame de Paris

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique