Impôts: la baisse sera de plus de 9 milliards d’euros en 2020 pour les ménages

Le projet de loi de finances pour 2020 sera présenté à la fin du mois. Il concrétise les baisses d’impôt annoncées plus tôt dans l’année.

Le gouvernement va baisser les impôts des ménages de 9,3 milliards d'euros en 2020. Crédit: Istock

Une bonne nouvelle pour le portefeuille de millions de Français : en additionnant les promesses faites par le gouvernement, le montant total de la baisse des impôts en 2020 sera de 9,3 milliards d’euros pour les ménages.

Dans ce chiffre, on retrouve la baisse de l’impôt sur le revenu pour les classes moyennes annoncée à l’issue du Grand débat et qui représente cinq milliards d’euros. Les ménages vont également bénéficier de la poursuite du processus de suppression de la taxe d’habitation, soit 3,7 milliards d’euros en moins qu’ils n’auront pas à verser. Enfin, les Français ne verseront pas 800 millions d’euros au titre de la mesure d’exonération et de défiscalisation des heures supplémentaires, rapporte le journal Les Echos, qui a pu consulter le projet de loi de finances (PLF) 2020 qui sera normalement présenté le 27 septembre.

A LIRE >>> Baisse de l’impôt sur le revenu: qui va en bénéficier et quelles économies espérer?

Des hausses timides

L’année prochaine, les augmentations des taxes ne gommeront pas l’effet des baisses : ainsi seule la fiscalité sur le tabac poursuivra sa hausse. Elle rapportera 500 millions d’euros de plus par rapport à l’année dernière. Aussi, la mise en place de mesures prises ultérieurement pour réduire le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) amputera le budget des ménages de 100 millions d’euros au profit du budget de l’Etat.

Depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron, l’effort fiscal des ménages a baissé de 1,1 milliard d’euros en 2018, de 10,2 milliards d’euros en 2019 et il sera de 9,3 milliards d’euros en 2020. Ces trois chiffres cumulés représentent donc 20,6 milliards d’euros. Au total, le gouvernement avait promis une baisse totale des impôts de 27 milliards d’euros sur le quinquennat. Pour arriver à ses fins, le gouvernement n’est pas encore arrivé au bout de son programme fiscal : il faut encore mettre en application la suppression de la taxe d’habitation pour les 20% des Français les plus riches d’ici 2023.

Sur le même thème

impôt sur le revenu taxe d'habitation

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique