Baisse d’impôts, prestations sociales : ce que prévoit le budget 2020

Le gouvernement présente ce vendredi le projet de loi de finances 2020 qui prévoit une baisse d’impôts de 9,3 milliards d’euros.

Le budget 2020 prévoit une revalorisation des prestations sociales à 0,3% alors même que l'inflation est prévue à 1,2%. Crédit: iStock.

À quoi doivent s’attendre les Français pour l’année prochaine ? Le budget 2020 est dévoilé ce vendredi par le gouvernement. Le projet de loi de finances prévoit plusieurs gestes fiscaux envers les ménages dont une baisse des prélèvements obligatoires de 9,3 milliards d’euros. L’impôt sur le revenu fera l’objet d’un rabais de 5 milliards d’euros à partir du 1er janvier 2020.

Un gain de 350 € pour 12,2 millions de foyers

La première tranche imposable passera de 14 à 11%. Le gouvernement affirme qu’il s’agira d’un gain de 350 € pour 12,2 millions de foyers. La deuxième tranche concernant 4,7 millions de foyers gagnera ainsi 125 €. Les bornes des autres tranches, à 30%, 41% et 45%, seront un peu abaissées.

« Nous avons choisi de baisser l’impôt sur le revenu pour presque tout le monde. Nous avons concentré cette baisse sur les classes moyennes, c’est un choix politique. Nous avons voulu aussi donner un signe aux ménages dans la tranche à 30% », expliquait Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes publics, cité dans les Échos.

Le quotidien présente ainsi l’exemple d’un célibataire, calculé avec le simulateur du ministère de l’Économie, avec un revenu de 24 000 euros : l’impôt sur le revenu passera pour lui de 1 471 € à 977 €. Pour un couple avec deux enfants et un revenu de 64 000 €, le prélèvement baisse de 523 euros, passant de 4 252 € à 3 729 €.

Les prestations sociales revalorisées à seulement 0,3%

Le budget 2020 prévoit une revalorisation des prestations sociales à 0,3% alors même que l’inflation est prévue à 1,2%. Il s’agit donc d’un quasi-gel, comme le précise Capital. Cela concerne la prime d’activité, les allocations logement, les allocations familiales et l’allocation aux adultes handicapés. La prime d’activité et l’allocation aux adultes handicapés avaient été revalorisées ces dernières années, 90 euros pour la première et 900 euros pour la deuxième à partir du mois de novembre. Ces deux prestations ne seront pas plus augmentées en 2020, seulement revalorisées à 0,3%.

A LIRE >> Dans le budget 2020, un soutien aux énergies renouvelables et moins d’aides au gazole

La seule allocation qui connaîtra une augmentation au mois de janvier 2020 est celle à destination des personnes âgées dont les retraites brutes n’excèdent pas 2 000 € par mois. 12 millions de retraités toucheront ainsi 35 € de plus pour atteindre 900 €. Le gouvernement avait pris cette décision en janvier 2019.

Sur le même thème

Impôt sur le revenu Impôts Prestations sociales

Réactions et commentaires

Sur la même thématique