Catégories : Impôts

Municipales 2020: les Parisiens ne payeront pas plus d’impôts locaux, s’ils votent Anne Hidalgo

Pas un euro, ni même un centime de plus. Si la maire PS sortante de Paris est renouvelée à son poste par les électeurs de la capitale, les contribuables ne verront pas leurs impôts locaux augmenter. Même si l’édile ne s’est pas encore officiellement déclaré candidate à sa succession, la plupart des têtes de liste pour la soutenir dans les arrondissements sont connues. De plus, une proposition émerge donc ce lundi 21 octobre, dans les colonnes du Monde.

Endettement

Emmanuel Grégoire, l’actuel premier adjoint d’Anne Hidalgo, chargé des finances, déclare au journal qu’il « ne serait pas raisonnable d’augmenter la fiscalité, alors que la hausse des prix de l’immobilier pèse déjà sur le pouvoir d’achat des Parisiens et que le consentement à l’impôt devient compliqué ». Il ajoute que la maire de Paris lui a demandé de préparer un projet en ce sens.

A LIRE >>> Locations Airbnb illégales: la mairie de Paris durcit le ton et envoie la police

Anne Hidalgo s’était déjà engagée en 2014 à ne pas augmenter durant son mandat les impôts. Engagement tenu mais elle a dû emprunter pour continuer à investir : près de 10 milliards d’euros entre 2014 et 2020, soit une augmentation de la dette de 58% en cinq ans. La mairie est endettée à hauteur de 5,9 milliards d’euros actuellement.

Hausse des prix de l’immobilier

Face aux critiques, qui considèrent cette dette comme irresponsable, le premier adjoint assure que la situation financière de la ville est saine. « La ville serait ainsi en mesure de se désendetter en 9 ans et cinq mois, donc bien plus rapidement que les douze années souvent considérées comme une limite de bonne gestion », indique-t-il.

A LIRE >>> Immobilier à Paris: la flambée des prix continue, le mètre carré dépasse les 11 000 euros

Pour remplir ses caisses, Paris peut compter sur l’augmentation des prix de l’immobilier : qui dit prix en hausse, dit frais de notaires en hausse. Une partie de ces frais atterrissent dans les poches des départements, ici, la ville de Paris donc. D’autre part, Emmanuel Grégoire fait valoir aussi les efforts de gestion au sein de la mairie, avec une hausse des dépenses de fonctionnement de 0,66%, « soit beaucoup moins que le 1,14 % de hausse fixé comme plafond dans notre contrat avec l’Etat », précise l’adjoint.

Rédaction Mieux Vivre

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre
Mots-clés : impôts locauxParis

Articles récents

Camaïeu et La Halle à leur tour placées en redressement judiciaire

En difficulté à cause de la crise sanitaire, Camaïeu et La Halle sont placées en redressement judiciaire. D'autres enseignes de…

27/05/2020 09:44

Début des French Days avec des remises jusqu’à 75%

La première grande opération promotionnelle post-confinement, les French Days, commence ce mercredi 27 mai, à l’initiative de six enseignes d’e-commerce.

27/05/2020 08:45

La bourse de Paris confirme son rebond et dépasse les 4.600 points

Le CAC 40 a gagné 1,46% aujourd’hui et cassé le seuil des 4.600 points sur lequel il butait depuis des…

26/05/2020 18:58

Coronavirus : l’assurance vie pâtit d’une faible collecte en avril

La collecte nette sur l’assurance vie est restée négative au mois d’avril en raison surtout de la faiblesse des versements…

26/05/2020 17:56

Crise économique : comment aider financièrement ses petits-enfants ?

La crise économique engendrée par le Covid-19 pourrait avoir des répercussions sur la situation financière de vos proches. Vous vous…

26/05/2020 17:07

Assurance: Axa va investir 500 millions d’euros en plus pour les entreprises

Le leader de l’assurance, Axa, annonce vouloir investir 500 millions d’euros pour les PME et les ETI.

26/05/2020 15:36