Impôt à la source: 9 millions de foyers vont percevoir des avances de crédits d’impôt ce mercredi

Près de 9 millions de ménages recevront mercredi une avance sur certaines réductions et crédits d’impôts dans le cadre de la mise en place du prélèvement à la source, a annoncé mercredi le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin.

« Ca concerne 9 millions de foyers fiscaux, donc potentiellement 17 à 18 millions de Français, qui vont recevoir pour plus de 5 milliards – 5,5 milliards d’euros – que l’Etat va leur donner en avance de crédit d’impôt pour en moyenne 628 euros chacun », a détaillé le ministre sur RTL.

A LIRE >>>Crédits d’impôt 2020: d’ici quelques jours, le fisc versera un acompte. Êtes-vous concerné?

Cette avance correspond à 60% du montant total des réductions et crédits d’impôt dont peuvent bénéficier les ménages au titre de leurs dépenses réalisées en 2018 et déclarées au printemps 2019.

Les réductions et crédits d’impôt concernés sont principalement ceux relatifs aux dons, à l’emploi d’un salarié à domicile, à des frais de garde d’enfants ou encore à des frais d’hébergement en Ehpad. C’est « une avance de trésorerie pour eux », a expliqué M. Darmanin. 

Une régularisation à l’été

Les réductions et crédits d’impôt concernés sont principalement ceux relatifs aux dons, à l’emploi d’un salarié à domicile, à des frais de garde d’enfants ou encore à des frais d’hébergement en Ehpad. C’est « une avance de trésorerie pour eux », a expliqué M. Darmanin. 

Une régularisation interviendra ensuite à l’été, prenant en compte la déclaration de revenus que les ménages compléteront au printemps pour, soit verser le solde de crédit d’impôt dû, soit récupérer le trop perçu en janvier.

Dans le cadre de l’instauration du prélèvement à la source, le gouvernement a décidé de mettre en place ce système d’avance sur les crédits d’impôts afin que les ménages ne se retrouvent pas dans un embarras financier jusqu’au calcul de leurs droits en milieu d’année, alors qu’ils doivent s’acquitter progressivement de leur impôt dès le mois de janvier.

A LIRE >>>Abris de jardin: la taxe d’aménagement va augmenter cette année

Par ailleurs, le ministre a indiqué que la France a enregistré en 2019 un déficit budgétaire de l’Etat moins élevé que prévu, à près de 93 milliards d’euros, contre 97,8 milliards attendus.

Cela est dû à des recettes fiscales meilleures que prévu et à une charge de la dette allégée par les taux d’intérêt bas. Le déficit public s’est toutefois élevé à 3,1% du PIB.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Bourse : quelques conseils pour ne pas céder à la panique

Les tempêtes boursières font partie intégrante des aléas du placement en actions. Gardez votre sang-froid et votre cap : nos…

28/02/2020 17:45

Investissement locatif: les conditions d’emprunt se durcissent

Le resserrement des conditions de crédit ne se limiterait pas aux primo-accédants. Il concernerait aussi les candidats à l'investissement locatif,…

28/02/2020 16:03

Vers une baisse des tarifs des notaires

La loi Macron n’ayant pas eu tous les effets escomptés, une nouvelle méthode de calcul des prix des professions réglementées…

28/02/2020 15:45

Coronavirus: des recours limités en cas de retard dans une livraison?

L'épidémie de coronavirus impacte l'économie. Des usines sont à l'arrêt, l'unique train de fret Chine-France est à l'arrêt, des axes…

28/02/2020 15:11

La dynamique positive du crédit bientôt enrayée ?

Le robinet pourrait se fermer pour 10% des ménages avec les recommandations du HCSF.

28/02/2020 13:56

Placements: devenez copropriétaire d’un commerce de proximité

Le financement participatif permet aussi de placer son argent. Moyennant un ticket d'entrée de 50 euros, My Korner Shop propose…

28/02/2020 13:33