Baisse d’impôts 2020: où en profite-t-on le plus et pour quel montant?

Prévue dans la loi de finances pour 2020, la baisse d’impôt promise par Emmanuel Macron devient concrète dès ce début 2020 grâce au prélèvement à la source. On sait déjà qu’elle concerne 17 millions de ménages sur les 18,5 millions de foyers imposables que compte l’Hexagone. Et que, selon leur tranche d’imposition, le rabais fiscal sera plus ou moins important : par exemple de l’ordre de 350 € pour les contribuables de la première tranche et 125 € pour ceux de la deuxième. En tout, 92% des foyers français qui paient des impôts sur leurs revenus seront concernés.

A LIRE >>>Baisse d’impôt 2020: les premiers contribuables à en profiter sont les retraités

A l’occasion de la présentation du bilan de la mise en œuvre du prélèvement à la source de l’impôt, la Direction générale des finances publiques a dévoilé un tableau éclairant (à consulter ci-dessous). Département par département, il permet de savoir quelle est la part de foyers imposables qui vont en bénéficier et surtout, dans quelles proportions.

Les Hauts-savoyards parmi les moins concernés

Dans quels départements les contribuables profitent le plus de la mesure ? Dans le duo de tête figurent la Seine-et-Marne et la Seine-Saint-Denis avec 95% de ménages imposables qui sont concernés. Les premiers bénéficient d’un gain moyen de 321 euros et les seconds de 294 euros.

Suit une quinzaine de départements, dont le Cher, la Corrèze, le Doubs, l’Eure, le Gers, le Loiret, la Lozère… où 94% des foyers qui paient des impôts en règleront moins cette année. Ici, le gain de pouvoir d’achat induit par cette baisse d’impôt s’échelonne de 296 euros à 312 euros en moyenne.

A LIRE >>> Impôts: les prochains chantiers du prélèvement à la source

Dans le plus grand nombre de départements, 58 exactement, le nombre de foyers fiscaux imposables visés par la mesure est de 93%. Des Alpes-Maritimes aux Landes, en passant par la Loire-Atlantique, le Gard ou la Manche, l’économie d’impôt escomptée tourne là aussi autour des 300 euros en moyenne.

Une toute petite poignée de départements s’affiche en revanche sous la barre des 90% de ménages imposables impactés par cette baisse d’impôt. C’est le cas outre-mer, en Guadeloupe, en Martinique, à Mayotte et en Guyane (89%), mais aussi à Paris et dans l’Ain (88%). Mais sans égaler la Haute-Savoie où l’on compte « seulement » 80% de contribuables bénéficiaires.  

Elodie Toustou

Partager
Publié par
Elodie Toustou

Articles récents

Rénovation: MaPrimeRénov’ accessible à tous, sans conditions de revenus en 2021

Dès 2021, MaPrimeRenov’ sera étendue à tous les ménages, sans condition de revenus, ainsi qu’aux propriétaires bailleurs et aux syndicats…

06/08/2020 16:54

Assurance: êtes-vous assuré contre les dégâts causés par la sécheresse?

Quatre millions d’habitations sont potentiellement très exposées aux dégâts liés à la sécheresse estime Assurland.

06/08/2020 16:41

Immobilier: des prix parisiens stables par rapport à juin

Les prix de l’immobilier parisien ne s’envolent plus. En juillet, ils se sont même stabilisés affichant, selon les arrondissements, des…

06/08/2020 14:37

Economie: l’exigibilité des loyers n’a pas été suspendue pendant le confinement

Le tribunal de Paris a donné raison au propriétaire des murs d’un restaurant dont le patron avait arrêté de payer…

06/08/2020 12:56

Immobilier: 68% des résidences principales achetées par des primo-accédants

La part des primo-accédants a été très élevée en juillet chez CAFPI. Elle a représenté 68% de la clientèle du…

06/08/2020 11:44

Investissement: dans quelles villes acheter un parking est le plus rentable?

Les places de parking ont la cote auprès des investisseurs. Seloger propose un classement des villes de plus de 100…

06/08/2020 10:25