Impôts 2020: vous avez intérêt à bien vérifier toutes les cases préremplies de votre déclaration de revenus

Lors de la réception de votre déclaration de revenus 2019, il faudra vérifier systématiquement toutes les cases préremplies et de corriger les erreurs lorsque vous compléterez vos imprimés en mai-juin prochain.

Sur votre future déclaration de revenus, il est également nécessaire de bien renseigner tous les imprimés relatifs à vos crédits et réductions d’impôt. Crédit: iStock.

L’année dernière, tous les contribuables ont profité de l’aubaine de l’année blanche et les revenus 2018 déclarés en mai-juin 2019 ont échappé à l’impôt. Parallèlement, le prélèvement à la source (PAS) mensuel sur les revenus 2019 était mis en place.

Pour les salaires et pensions, c’est l’employeur ou l’organisme verseur qui effectue la ponction. Pour les revenus fonciers et les bénéfices des indépendants, le fisc prélève directement l’impôt sur vos comptes. Le taux applicable a été déterminé en fonction de vos déclarations des revenus 2017 pour les retenues effectuées jusqu’en août 2019, et en fonction des déclarations des revenus 2018 pour celles réalisées à partir de septembre.

A LIRE >>> Impôts: les prochains chantiers du prélèvement à la source

C’est en effet la dernière déclaration de revenus qui sert au fisc pour déterminer le montant du PAS pratiqué dans la deuxième partie de l’année et pendant les huit premiers mois de l’année suivante. Autrement dit, votre déclaration de revenus 2019 est importante car elle détermine votre PAS pour la période allant de septembre 2019 à août 2020. Si elle est bien remplie, elle vous évitera des réajustements à la hausse de votre contribution au Trésor public.

Vigilance est de mise

Il faudra donc être très précis lorsque vous compléterez vos imprimés en mai-juin prochain. Il est capital de vérifier systématiquement toutes les cases préremplies et de corriger les erreurs. Il est également nécessaire de bien renseigner tous les imprimés relatifs à vos crédits et réductions d’impôt.

Comme vous le savez, le PAS n’en tient pas compte, mais le fisc vous rembourse pour certains d’entre eux (dons, emploi à domicile, garde d’enfants, investissements locatifs) le montant de l’avantage en deux temps : 60 % en janvier 2020 et le solde en septembre. Mieux vaut ne pas vous tromper si vous voulez que ce solde corresponde au montant réel auquel vous avez droit. Sans oublier, qu’en plus, ce sont vos dépenses et placements déclarés en mai-juin 2020 qui serviront de base au calcul de votre avance de janvier 2021.

A LIRE >>> Impôts 2020: les dates à retenir pour la déclaration de revenus, le paiement de la taxe d’habitation…

Gardez à l’esprit que, malgré tout ce travail, il vous appartient de signaler au fisc tout changement dans votre situation familiale en cours d’année qui pourrait influer sur le montant de votre PAS. Vous êtes, enfin, en droit de moduler votre taux de PAS en fonction de la baisse ou de la hausse de vos revenus ce qui, dans ce dernier cas, lisse vos prélèvements et évite de payer trop en fin d’année. Dans ces deux hypothèses, il suffit de vous rendre dans votre espace particulier sur Impots.gouv.fr.

Sur le même thème

Déclaration de revenus 2019 impôt sur le revenu Impôts 2020 Prélèvement à la source impôt

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique