Se connecter S’abonner

Une taxe sur l’accès aux réseaux sociaux pour remplacer la redevance télé?

Dans une question adressée au ministère de la Culture, un député se demande si la redevance télé ne pourrait pas être remplacée par une taxe minime sur chaque connexion aux  réseaux sociaux.

GAFA données Facebook Google Twitter

Pour le moment, la redevance télé est adossée à la taxe d’habitation dont la suppression est programmée pour 2022 au plus tard. Parallèlement, le nombre de télévisions diminue aux profits des nouveaux écrans. Alors, dans l’hémicycle, Laurent Garcia, député de Meurthe-et-Moselle apparenté au groupe MoDem en profiterait bien pour faire évoluer la redevance. À l’occasion d’une question posée au ministère de la Culture et repérée par Next INpact, l’élu ne serait pas contre « une taxation minime sur chaque connexion à un réseau social »

Un montant non précisé, qui concernerait aussi bien l’accès à Twitter, Facebook, Snapchat… et qui, de fait, impliquerait des moyens de contrôle très poussés. Mais pas de quoi inquiéter pour autant l’élu. Pour lui, ce marquage à la culotte « permettrait d’identifier les usagers et par conséquent de limiter les attaques racistes, antisémites, sexistes et homophobes sous couvert d’anonymat ».

Gérald Darmanin proposait sa suppression en mars 2019

S’il se dit conscient qu’un tel dispositif « semble difficilement applicable », le député souligne cependant que « certains concitoyens demandent une suppression de la contribution à l’audiovisuel public, car ils considèrent que les programmes proposés ne sont pas à la hauteur des attentes des téléspectateurs, notamment dans le domaine culturel, malgré la diversité et le nombre de chaînes ».

Impôts: la redevance TV bientôt supprimée ?

En mars 2019, Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, proposait tout bonnement la suppression pure et simple de la redevance télévisuelle. Un impôt qui coûte cher et ne rapporte pas.