Taxe foncière: qui sont les candidats qui s’engagent à ne pas l’augmenter ?

Au travers de la signature d’une charte, l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI) invite les candidats aux municipales d’une centaine de grandes villes à s’engager à ne pas augmenter le taux des impôts locaux.

La charte est présentée de telle manière qu'il est possible de détailler les engagements. Crédit: iStock.

L’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI) ne lâche rien. Après avoir mis au jour une augmentation moyenne de 34,7% de la taxe foncière entre 2008 et 2018, elle demande désormais aux candidats à la mairie des grandes villes d’adhérer à une charte au travers de laquelle ils s’engagent à ne pas augmenter le taux des impôts locaux, durant les six prochaines années. Transmise aux candidats d’une centaine de grandes villes, elle a pour le moment été signée par une vingtaine d’entre eux.

À Colmar (Haut-Rhin) et Grenoble (Isère), quatre candidats assurent qu’ils ne voteront pas l’élévation des taux municipaux des impôts locaux s’ils sont élus. À Lyon (Rhône), ils sont deux à avoir fait ce choix : Denis Broliquier et Georges Képénékian. François Rebsamen et Emmanuel Bichot à Dijon (Côte-d’Or), Robert Ménard à Bezier (Hérault), ou encore Christian Estrosi, à Nice (Alpes-Maritimes) ont également noirci le bas de la charte dont les signataires sont régulièrement mis à jour.

Pas de réponse des candidats parisiens

Il faut dire que dans cette dernière les habitants sont particulièrement sensibles à cette thématique puisque la taxe foncière a bondi de 52,2% entre 2008 et 2018. Alors, à Nice, le maire LR Christian Estrosi assure aussi qu’il ne créera pas non plus de nouvelle taxe. Quid des candidats qui n’ont pas répondu? Attendent-ils d’y voir plus clair dans le domaine des recettes fiscales en raison de la suppression de la taxe d’habitation ? Selon le président de l’UNPI, Christophe Demerson, certains assurent ne pas avoir identifié la charte dans le lot de courrier qu’ils reçoivent.

A LIRE >> Taxe foncière: quelles villes ont connu le plus d’augmentations depuis dix ans ?

Il y a également ceux qui ne s’engagent pas sur tous les points. En effet, la charte est présentée de telle manière qu’il est possible de détailler les engagements en matière de taxe foncière que ce soit au niveau communal ou intercommunal, de taxe d’enlèvement des ordures ménagères… Et puis, il y a ceux qui se disent intéressés, mais se laissent un peu de temps. À Paris, par exemple, aucun candidat ne s’est engagé.

Sur le même thème

impôts locaux taxe foncière Taxes

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique