Se connecter S’abonner

Taxe d’habitation, réforme des APL, revalorisation du Smic, hausse des prix du gaz : les changements du 1er janvier 2021

La taxe d’habitation baisse pour les 20% des ménages les plus aisés à partir d’aujourd’hui, 1er janvier 2021. Autres changements : le calcul des APL est effectué en temps réel, le Smic est légèrement augmenté et le prix du gaz est en hausse.

2021

Ce 1er janvier 2021, plusieurs dispositions entrent en vigueur et certaines ont des répercussions directes sur le porte-monnaie des Français. Ainsi, la taxe d’habitation commence à baisser pour les 20% des ménages les plus aisés. Dès ce mois de janvier, les contribuables mensualisés pourront constater une baisse de 30% de cette taxe. Rappelons que 22,4 millions de foyers fiscaux ont bénéficié de la suppression de la taxe d’habitation en 2020, selon Bercy. En 2023, elle sera totalement supprimée pour les résidences principales.

Autre changement dès cette nouvelle année, l’entrée en vigueur de la réforme des Aides personnelles au logement (APL), avec neuf mois de retard. Initialement prévue pour le mois d’avril 2020, elle a été retardée par la crise sanitaire du Covid-19. Désormais, elles sont calculées en temps réel et prennent en compte les douze derniers mois de l’année, alors que le montant était auparavant calculé sur les revenus remontant à deux ans. Si les revenus baissent, les aides augmentent, et inversement. Le montant des APL sera révisé tous les trois mois. Ainsi, pour les aides versées en janvier, février et mars 2021, ce sont les revenus allant de décembre 2019 à novembre 2020 qui seront pris en compte. Le bénéficiaire n’a aucune démarche à faire, sauf si sa Caisse d’allocations familiales (CAF) le lui demande.

Hausse du Smic de 0,99%

Autre bonne nouvelle pour le portefeuille des Français, le Salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) est augmenté de près de 1% (0,99%). Il atteint 1.554,58 euros brut par mois, soit 15 euros de plus. Le taux horaire passe à 10,25 euros contre 10,15 euros depuis le 1er janvier 2020. Cette revalorisation automatique du Smic est calculée selon l’inflation constatée pour les 20% des ménages aux plus faibles revenus et la moitié du gain de pouvoir d’achat du Salaire horaire de base ouvrier et employé (SHBOE). Le Smic avait été revalorisé de 1,2% au 1er janvier de l’an dernier. Parmi les autres dispositions prises en ce début d’année, le plafond de ressources pris en compte pour attribuer les allocations familiales cette année est revalorisé de 1%, par rapport à 2020. Autre changement pour les plus précaires, les étudiants boursiers bénéficient d’un repas à 1 euro dans les restaurants universitaires. Concernant la santé, certaines prothèses auditives sont désormais remboursées intégralement. Cette disposition est inscrite dans le cadre de la réforme « 100% santé ».

Hausse des prix du gaz et des timbres-poste

Le prix du gaz augmente à partir d’aujourd’hui : les tarifs réglementés d’Engie sont en hausse de 0,2% en moyenne par rapport au barème applicable depuis le 1er décembre 2020. Dans les détails, les prix augmentent de 0,1% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson et de 0,1% pour ceux qui l’utilisent pour la cuisson et l’eau chaude. Ils augmentent de 0,2% pour ceux qui l’utilisent uniquement pour le chauffage. Les prix des timbres-poste augmentent aussi, de 5% en moyenne. Celui du timbre vert passe de 0,97 euro à 1,08 euro, et le prix du timbre rouge passer de 1,16 à 1,28 euro. Certains paquets de cigarettes coûtent aussi plus cher : de 9,50 à 9,60 euros, ou de 10 à 10,10 euros, selon les prix fixés par les douanes.

Concernant les logements, outre la réforme des APL, les douches à l’italienne sont désormais obligatoires pour les appartements neufs en rez-de-chaussée, ainsi que pour les maisons neuves individuelles en lotissement ou destinées à la location. Ces douches sont adaptées aux personnes à mobilité réduite et facilitent le maintien des personnes âgées à leur domicile. Autre obligation, celle pour les plateformes de location de meublé de tourisme de préciser la nature du propriétaire d’un logement : la plateforme doit mentionner s’il s’agit d’un particulier ou d’un professionnel.

Ce 1er janvier, un changement est à noter pour les fonctionnaires en CDD : une prime de précarité est mise en place cette année. En effet, un agent contractuel de la fonction publique peut désormais bénéficier d’une indemnité de fin de contrat, lorsqu’il a été embauché à partir du 1er janvier 2021. Le montant est de 10% de la rémunération brute globale et la prime de précarité est versée au plus tard un mois après la fin du contrat. D’autres conditions sont détaillées sur le site service-public.fr. Enfin, concernant les aides aux entreprises accordées par l’État en raison de la crise sanitaire, le Fonds de solidarité universel s’est arrêté le 31 décembre 2020. Il allait jusqu’à 1.500 euros pour tous les secteurs. Il est maintenu pour les entreprises qui restent fermées à partir du 1er janvier 2021.