Se connecter S’abonner

Impôts 2021 : le barème des frais kilométriques

Si vous utilisez votre véhicule dans le cadre de votre travail, sachez qu’il est possible de bénéficier d’un remboursement de frais.

frais

Un salarié, ou un dirigeant, peut être amené dans le cadre de son travail (accomplissement d’une mission, par exemple un déplacement pour être présent sur un salon ou une foire) à utiliser son véhicule personnel ou sa moto s’il ne bénéficie pas d’une voiture de fonction. Les dépenses engagées à cette occasion (carburant, assurance…) – on parle de frais kilométriques – peuvent être prises en charge par son employeur qui lui versera une indemnité. Aucune condition d’ancienneté n’est exigée. A noter : ne sont pas concernés les frais de péage, de parking ainsi que les éventuels intérêts annuels liés à l’achat à crédit du véhicule.

Comment s’effectue le calcul ?

Les frais kilométriques sont calculés en fonction d’un barème kilométrique qui est révisé chaque année par le fisc. Ce dernier tient compte de la distance annuelle parcourue, de la nature et de la puissance administrative du véhicule. Cette dernière est retenue dans la limite de 7 CV pour les voitures. Pour tout véhicule de puissance supérieure, il faut retenir le barème pour une voiture de 7 CV.

En application du barème kilométrique, le salarié peut déduire ses frais du montant de son impôt sur le revenu. Les frais éventuels de péage, de parking et intérêts d’emprunt sont déductibles en sus pour leur montant réel justifié.


A noter : les frais kilométriques ne prennent normalement pas en compte le trajet domicile-travail qui ne peut donc pas être remboursé comme frais professionnel. Sauf, selon l’Urssaf, si le salarié doit prendre son véhicule par exemple parce qu’il ne dispose pas de transports en commun pour effectuer ce trajet. A condition cependant d’en apporter la preuve.

Les derniers barèmes publiés par l’Administration fiscale l’ont été au JO du 29 février 2020 pour la déduction des frais kilométriques pour l’impôt 2020 sur les revenus 2019. Ils devraient être modifiés fin février 2021 pour les frais pour l’impôt 2021 sur les revenus 2020.


A noter : depuis 2016, les déplacements à vélo donnent droit à remboursement au titre des frais kilométriques, sans cependant que cela soit une obligation pour l’employeur. Soit 25 centimes d’euros par kilomètre parcouru. Chaque salarié a droit au maximum à 200 euros par an.

Le barème pour les voitures

Puissance administrativeDe 0 à 5000 kmDe 50001 à 20 000 kmPlus de 20 000 km
3 CV et moins0,456 x km(0,273 x km) + 9150,318 x km
4 CV0,523 x km(0,294 x km) + 11470,352 x km
5 CV0,548 x km(0,308 x km) + 1 2000,368 x km
6 CV0,574 x km(0,323 x km) + 1 2560,386 x km
7 CV et plus0,601 x km(0,340 x km) + 1 3010,405 x km

Le barème pour les motos

Puissance administrativeDe 0 à 3 000 kmDe 3 001 à 6 000 kmPlus de 6 000 km
1 ou 2 CV0,341 x km(0,085 x km) + 7680,213 x km
3, 4, 5 CV0,404 x km(0,071 x km) + 9990,237 x km
Plus de 5 CV0,523 x km(0,068 x km) + 1 3650,295 x km

Le barème pour les cyclomoteurs

De 0 à 2 000 kmDe 2 001 à 5 000 kmPlus de 5 000 km
0,272 x km(0,064 x km) + 4160,147 x km