Se connecter S’abonner

Suisse : une commune trop riche baisse ses impôts

Comme elle dispose de « plus d’argent qu’elle n’en a besoin », la commune suisse de va diminuer ses impôts locaux.

embargo
Crédit: iStock.

C’est le rêve de nombreux contribuables. En Suisse, la commune de Cologny a annoncé une baisse de ses impôts locaux en 2021, relate La Tribune de Genève. Il faut dire que depuis deux ans, la commune enchaîne les bonnes surprises. En 2019, l’arrivée d’un riche contribuable avait déjà bien rempli les caisses. Au lieu de 26,5 millions de francs suisses de revenus fiscaux attendus (soit 24,07 millions d’euros), la ville de 5.000 habitants située sur les bords du lac Léman, avait touché plus de 39 millions (35,43 millions d’euros). Encore mieux, l’an passé, elle a encaissé plus de 60 millions de francs suisses (54,5 millions d’euros) alors qu’elle en espérait 27 millions (24,52 millions d’euros)

« Une commune ne peut pas prélever plus d’argent qu’elle n’en a besoin », a expliqué au quotidien francophone Catherine Pahnke, conseillère administrative chargée des Finances de Cologny. Et d’ajouter que les conseillers municipaux ont estimé que le taux de centime devait être lié au coût des prestations à délivrer. 

Quatre millions en moins

Constatant un écart important, la ville a opté pour une réduction des impôts locaux sans toucher aux prestations ni aux montants qu’elle paie au titre de l’aide aux communes pauvres « qui prend déjà 40% de nos revenus », déraille la conseillère administrative au journal. 

Si l’opposition municipale, invoquant la crise du covid-19, a bien tenté de faire changer la majorité d’avis, rien n’y a fait. Pourtant, la baisse annoncée n’est pas des plus énormes pour une commune comme Cologny. En effet, elle devrait se solder par une baisse de quatre millions d’euros des sommes attendues au titre de 2021.