Se connecter S’abonner

Plus-value immobilière : un délai de vente allongé pour certaines résidences principales inhabitables

La résidence principale ne doit pas rester inoccupée pendant un délai anormal afin de bénéficier de l’exonération de la plus-value résultant de sa cession.

Investissement
Crédit: iStock.

Dans la pratique, le fisc accorde un an pour vendre le bien alors que son occupant l’a quitté. Mais ce délai sera parfois allongé. C’est le cas pour les contribuables qui ont déménagé après un sinistre ayant rendu le logement inhabitable et ont décidé de le vendre après remise en état.

Pour Bercy, l’exonération au titre de la résidence principale sera maintenue si le ­cédant « entreprend toutes les diligences nécessaires pour que la reconstruction de son logement ait lieu dans les meilleurs délais et pour que la vente ait lieu dès l’achèvement des travaux » (BOI-RES-000078). C’est un soulagement pour les propriétaires qui ont été victimes de catastrophes ­naturelles ces derniers mois pour peu qu’ils puissent dégager une plus-value.