Se connecter S’abonner

Déclaration de revenus : comment réduire vos impôts

Il vous reste encore un peu de temps pour remplir votre déclaration d’impôts. Petit rappel des leviers qui vous permettront de réduire leur montant.

impôts
Crédit : iStock.

Chaque année, c’est le même casse-tête. Pour tenter de réduire le montant de vos impôts, vous n’avez d’autre choix que de vous armer de votre calculatrice. Une partie de vos revenus a beau être préremplie, « il y a une vigilance à avoir quand on a effectué des dépenses qui donnent droit à réduction ou crédit d’impôts », rappelle au Parisien Laurent Benoudiz. Le président de l’ordre des Experts-comptables d’Ile-de-France pense, notamment, au recours aux services d’un employé à domicile. Dans ce cas, vous pouvez prétendre à un crédit d’impôts.

Pour ce faire, vous devrez impérativement le préciser dans votre déclaration de revenus. Vous bénéficierez, en contrepartie, d’un crédit d’impôt égal à 50% des sommes versées, jusqu’à un certain plafond, rappelle le site impots.gouv.fr. Et ce, qu’il s’agisse d’un salarié qui vous aide à faire le ménage, à réaliser des travaux ou à entretenir le jardin, qui garde vos enfants, etc. Pas moins de 26 métiers et activités sont éligibles au crédit d’impôt. Ils sont listés par les articles L. 7231-1 et D. 7231-1 du Code du travail. Un temps exclues du dispositif, les prestations effectuées à l’extérieur, comme les sorties des enfants avec leur assistante maternelle ou bien le transport des personnes âgées ont finalement été réintégrées par le gouvernement, en février dernier.

Travaux, dons aux associations

La réalisation de travaux dans votre copropriété, les abandons de loyers liés à la crise sanitaire du Covid-19, mais aussi les réductions accordées dans le cadre du dispositif Pinel peuvent vous permettre de payer moins d’impôts.

Comme les dons aux associations. Cette année, le plafond de la réduction d’impôt, dite « Coluche », de 75%, a été porté à 1.000 euros au lieu de 552 euros pour les dons aux associations qui viennent en aide aux personnes en difficulté. Une décision prise dans le contexte de la crise sanitaire. Par ailleurs, ces dons seront signalés dans les cases 7UD et 7UF du formulaire principal, imprimé 2042, selon Toutsurmesfinances.com, et non plus dans la déclaration annexe.

Le FCPI pour réduire ses impôts

Penchez-vous aussi sur vos placements financiers. Certains peuvent faire l’objet d’une réduction d’impôt sur le revenu de 25 % des versements. C’est le cas du Fonds commun de placement dans l’innovation (FCPI), dont les parts doivent être conservées au moins cinq ans. Un délai qui n’est pas sans risque, sans oublier qu’il faudra prendre le soin d’inclure les frais de gestion du fonds à votre calcul.