Se connecter S’abonner

Impôts : êtes-vous exonérés de la redevance télé ?

Selon Bercy, l’erreur qui revient le plus souvent dans les déclarations d’impôts concerne la redevance télé. Êtes-vous sûrs de devoir la payer ?

redevance télé

138 euros, ce n’est pas rien. Pourtant, si l’on en croit les impôts, de nombreux contribuables s’acquittent de la redevance télé, alors qu’ils en sont exonérés. Comme le service public l’indique, l’erreur est d’autant plus simple que le fisc considère, d’office, que tous les Français disposent d’un téléviseur ou d’un appareil assimilé dans leur résidence principale ou secondaire. Si ce n’est pas le cas, il faut impérativement le signaler en cochant la case 0RA. Une fois que vous aurez précisé que votre foyer ne dispose pas d’une télé, vous n’aurez plus besoin d’effectuer cette démarche.

L’appareil dont vous disposez a également son importance. De nombreux appareils peuvent prêter à confusion, alors qu’ils ne sont pas soumis à la redevance télé. C’est le cas des box Internet qui incluent la TV. Si vous les utilisez pour regarder la télévision sur un ordinateur ou bien un smartphone, vous n’êtes pas redevable de la taxe.

Par ailleurs, certains contribuables ayant une télévision sont aussi exonérés de la redevance télé. C’est le cas des contribuables ne payant pas de taxe d’habitation, qui étaient exonérés de redevance avant 2005 ou dont le revenu fiscal de référence est égal à 0.

Rectifier l’erreur si vous avez déclaré être soumis à la redevance télé

En cas d’erreur, vous avez la possibilité de corriger votre déclaration de revenus en ligne, y compris après signature. Mais si vous procédez au changement après la date limite de dépôt, vous générerez un nouvel avis d’impôt. Dans ce cas, les taux et acomptes calculés en fin de déclaration rectificative déposée après la date limite de dépôt n’apparaîtront pas immédiatement dans le service « Gérer mon prélèvement à la source » de votre Espace Particulier. Ils n’apparaîtront qu’après le traitement de cette déclaration rectificative.

Si nécessaire, vous pourrez aussi rectifier votre déclaration en ligne, après réception – fin juillet – de votre avis d’impôt. Vous devrez alors réaliser la modification en ligne, en vous rendant dans votre Espace Particulier sur impots.gouv.fr à partir du début du mois août 2021.