Se connecter S’abonner

Avis d’imposition : certains contribuables vont devoir s’acquitter d’un solde d’impôt sur le revenu

Depuis lundi 26 juillet, les avis d’imposition sont envoyés aux contribuables. Et certains foyers vont devoir régler un solde d’impôt sur le revenu.

impôts
Crédit : iStock.

Pour certains contribuables, c’est la mauvaise surprise de l’été. Depuis le lundi 26 juillet, les avis d’imposition sont envoyés progressivement dans les foyers. Cet envoi se déroulera jusqu’au 6 août pour la version numérique, et jusqu’au 7 septembre en version papier. 

Ce document de la Direction générale des finances publiques (DGFiP) reprend le détail de la déclaration de revenus effectuée par les particuliers au printemps dernier. De plus, il précise le montant final d’impôt dont devront s’acquitter les foyers fiscaux. Et si certains pourraient avoir des bonnes surprises, pour d’autres en revanche, il faudra régler à l’automne un solde d’impôt sur le revenu, l’une des conséquences notamment du prélèvement à la source

La possibilité d’échelonner les prélèvements

Ainsi, les contribuables devront payer si « les montants de prélèvements à la source que vous avez versés en 2020 sont insuffisants parce que vous n’avez pas actualisé votre taux de prélèvement à la source, ou si vous avez bénéficié d’une avance de réductions ou crédits d’impôt trop importants en janvier 2021 », explique le ministère de l’Economie. Ce solde est inscrit sur la première page de l’avis d’imposition. Il sera prélevé par virement bancaire.

Si la somme est inférieure à 300 euros, le prélèvement sera effectué en une seule fois, le 27 septembre prochain. En revanche, si le montant est supérieur à 300 euros, il sera possible d’échelonner les prélèvements en quatre mensualités. L’échéancier établi par la DGFiP est le suivant : 27 septembre, 25 octobre, 25 novembre et le 27 décembre.