Se connecter S’abonner

Le Budget 2022 validé par le Parlement

Le Parlement a adopté mercredi le dernier projet de budget du quinquennat Macron, avec un ultime vote de l’Assemblée.

      

Le projet de loi de finances pour 2022 a été adopté par 142 voix pour, 50 contre et une abstention. Si plusieurs députés ont annoncé saisir le Conseil constitutionnel, le gouvernement se félicite d’un allègement de la fiscalité des ménages et des entreprises de 50 milliards sur le quinquennat. Au grand dam de la gauche qui s’offusque de ces « cadeaux » aux plus riches et au patronat.

Un projet de Budget 2022 sans grande nouveauté structurante sur le plan patrimonial. Mais mentionnons tout de même le dépoussiérage du dispositif Cosse, ou encore la prorogation d’un an des dispositifs Censi Bouvard et Denormandie. Même chose pour la réduction d’impôt (IR) au titre des souscriptions en numéraire au capital d’entreprises de presse, prolongée de trois ans .

En outre, il est prévu que les entrepreneurs individuels, dont les bénéfices sont en principe soumis à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des BIC, des BNC, ou des BA), puissent opter pour l’impôt sur les sociétés. Enfin, le PLF 2022 acte la défiscalisation des pourboires et la prolongation du dispositif Coluche.