Se connecter S’abonner

Déclaration d’impôts : des contribuables visés par des pirates informatiques

La Direction générale des finances publiques (DGFiP) met en garde les citoyens contre l’augmentation de certaines arnaques pendant la période de déclaration des revenus.

Impôts
Crédit : iStock

Jusqu’à la fin du mois de mai, les Français doivent déclarer leurs revenus. Une période propice à la recrudescence de certaines arnaques, alerte la Direction générale des finances publiques (DGFiP). En effet, certains escrocs cherchent à se faire passer pour le fisc. 

Pour cela, ils n’hésitent pas à falsifier des sites web. De plus, certains sites renvoient vers des numéros frauduleux pour joindre le centre des Finances publiques. Ils débutent par 0 899 ou 0 891 et sont généralement surtaxés. Or il est nécessaire de savoir que l’appel pour contacter les Finances publiques est toujours gratuit. Les numéros valides débutent par 01, 02, 03, 04 ou 05 selon votre département. Il est également possible de les joindre avec un numéro unique non surtaxé (prix d’un appel local) : 0 809 401 401.

Des mails frauduleux

Par ailleurs, le fisc alerte sur la multiplication depuis la fin du mois de juin des escroqueries par mail avec notamment de faux formulaires en pièce jointe en usurpant les adresses électroniques de la DGFiP. Des informations personnelles, voire bancaires sont parfois demandées. Cette arnaque vise particulièrement les entreprises.

« Nous vous invitons à être très vigilants quant au contenu des messages que vous recevez en étant notamment attentifs à tous les signes et détails qui peuvent révéler qu’il s’agit d’un message frauduleux : fautes d’orthographe ou de syntaxe, demandes d’informations détaillées sur l’entreprise ou de ses coordonnées bancaires, etc. », souligne sur son site la DGFiP. La DGFiP affirme avoir engagé des actions, notamment techniques et judiciaires, pour faire cesser ces fraudes.