Se connecter S’abonner

Prélèvement à la source : ces événements familiaux et professionnels à déclarer au fisc

La direction générale des finances publiques (DGFiP) a lancé, ce lundi 13 juin, une campagne publicitaire pour inciter les Français à déclarer leurs événements de vie afin d’ajuster leur taux de prélèvement à la source.

iStock

Un mariage, une naissance, un départ à a retraite ou encore un licenciement… Si ces événements familiaux ou professionnels appartiennent à votre vie privée, il est important de les déclarer au fisc. C’est le message diffusé par la Direction générale des finances publiques (DGFiP) qui a lancé, ce lundi 13 juin, une campagne publicitaire jusqu’en janvier 2023, rapporte Le Progrès.

À l’aide d’affiches et de vidéos humoristiques diffusées sur différents supports, Bercy veut « inviter chaque contribuable à prendre l’habitude de signaler spontanément son changement de situation au moment où il intervient et ainsi obtenir » le taux de prélèvement à la source mensuel le plus juste.

Déclarer sa nouvelle situation

« En effet, si le prélèvement à la source varie mécaniquement en fonction de vos revenus, le taux, lui, reste inchangé jusqu’à votre prochaine déclaration l‘année suivante. C’est pourquoi, vous pouvez nous demander à le recalculer et le faire correspondre à votre nouvelle situation : demi-part supplémentaire pour l’arrivée d’un enfant, déclaration commune pour les mariages ou les pacs, augmenter ou baisser son taux en cas de promotion, de départ à la retraite, perte d’un client (pour les AE) ou chômage… », souligne la DGFiP dans Le Progrès. 

Selon le fisc, 244.479 naissances ont été déclarées en 2021 en temps réel via le service « Gérer mon prélèvement à la source » alors qu’il y a eu 738.000 naissances. De même, 70.000 mariages ont été déclarés immédiatement, alors qu’on en comptait 220.000 célébrés.