Se connecter S’abonner

Impôt sur le revenu : allez-vous recevoir un remboursement ?

Alors que les déclarations de revenus 2021 ont été remplies à la fin du printemps, certains contribuables français vont être prochainement remboursés de tout ou partie de leurs impôts.

impôt
Crédit : iStock.

À la suite de la déclaration de vos revenus 2021 et du calcul définitif de votre impôt, vous bénéficierez peut-être prochainement d’un remboursement. Mais alors dans quel cas un remboursement est-il possible ? Deux situations peuvent donner lieu à un remboursement, souligne dans un communiqué le ministère de l’Économie et des Finances, lundi 18 juillet. 

Tout d’abord, sont concernées les personnes ayant droit à une « une restitution de réductions ou crédits d’impôt pour certaines dépenses effectuées en 2021 comme, par exemple, des dons, des dépenses d’emploi à domicile, de gardes d’enfants ou encore des investissements locatifs ». Dans ce cas, le montant remboursé correspondra au solde des réductions et crédits d’impôt auxquels vous avez droit compte tenu de l’avance de 60 % qui peut déjà vous avoir été versée en janvier 2022. 

Les modalités de remboursement d’impôt

Le second cas de figure concerne les contribuables dont les prélèvements à la source, « effectués tout au long de l’année dernière, ont été supérieurs au montant final de leur impôt ». Cela peut être le cas si, par exemple, vos revenus ont baissé et que vous ne l’avez pas signalé à l’administration fiscale ou si vous avez tardé à déclarer la naissance d’un enfant qui vous donne droit à une demi-part supplémentaire. Si cette situation se présente, le montant remboursé correspondra au trop-versé d’impôt prélevé à la source en 2021.

Par ailleurs, le ministère précise que « le détail du calcul de votre impôt sera indiqué sur votre avis d’impôt, qui sera mis à votre disposition entre fin juillet et début septembre 2022, dans votre espace en ligne ou par courrier ». Les remboursements seront effectués dans la plupart des cas soit le 21 juillet, soit le 2 août prochain. Ils se feront par virement ou par chèque, si l’administration fiscale n’a pas connaissance de votre compte bancaire.