Se connecter S’abonner

Impôt : 10 millions de ménages ont un reste à payer

Selon la Direction générale des finances publiques 22,5 milliards d’euros d’impôt sur le revenu n’ont pas encore été perçus par l’Etat.

impôt
Crédit : iStock.

Depuis le 25 juillet dernier et jusqu’au 31 août, les Français reçoivent en ligne leur avis d’impôt. Ce document, indispensable pour certaines démarches administratives, récapitule la situation fiscale du foyer mais, surtout, le montant éventuel qui reste à payer au titre de l’impôt sur le revenu et des prélèvements sociaux.

Selon le bilan de la campagne de déclaration 2022, diffusé le 1er août par la Direction générale des finances publiques, 10,7 millions de foyers fiscaux auront un reste à payer cet automne, rapportent Les Echos. À noter que 38,6 millions ont reçu un avis d’impôt. Cela correspond à 22,5 milliards d’euros d’impôt sur le revenu pas encore perçus par l’Etat. En moyenne, les contribuables concernés devront débourser 2.100 euros.

Un seul prélèvement effectué si le montant est inférieur ou égal à 300 euros

Ce reste à payer sera prélevé entre septembre et décembre en un ou plusieurs prélèvements. Si le montant est inférieur ou égal à 300 euros, il sera prélevé en une seule fois le 26 septembre. En revanche, si le reliquat est au-dessus, le paiement sera divisé en quatre prélèvements mensuels entre le 26 septembre et le 27 décembre 2022.

Depuis 2019 et le passage au prélèvement à la source, une fraction de l’impôt sur le revenu est déduite chaque mois du salaire versé. Mais parfois, le contribuable doit réajuster son montant d’impôt qui est insuffisant. Il doit donc rattraper son retard.

Ce complément à payer peut vous être réclamé si votre augmentation de salaire n’a pas été actualisée. C’est également le cas si vous avez bénéficié d’une avance de réductions ou de crédits d’impôt trop élevée. Pour rappel, ceux qui ont déclaré leurs revenus sur l’imprimé papier, le recevront « au plus tard début septembre », précise l’administration fiscale.