Se connecter S’abonner

Une nouvelle baisse d’impôts pour certains seniors

L’abattement fiscal permettant au plus de 65 ans de payer moins d’impôts a vu son montant et son plafond évoluer en 2023.

PER
Crédit: iStock.

C’est une bonne nouvelle pour certains seniors. Selon leurs revenus, ils devraient pouvoir bénéficier d’un abattement fiscal supplémentaire en 2023 et ainsi faire baisser leurs impôts. L’article 157 du Code général des impôts indique que le contribuable âgé de plus de 65 ans au 31 décembre de l’année d’imposition peut déduire une certaine somme de son revenu global net. Le montant dépend des conditions de revenus. Si la règle n’est pas nouvelle, le montant de l’avantage et le plafond de ressources ont évolué en faveur des contribuables, relève Le Figaro.

Une baisse d’impôts indexée sur l’inflation

Les chiffres ont été revus sur la base de l’inflation. Ils ont donc été augmentés de 5,4 %, à l’image du barème de l’impôt sur le revenu. Ainsi, une personne qui a eu 65 ans avant le 1er janvier 2023 pourra bénéficier d’un abattement de 2.620 euros (au lieu de 2.484 euros) si son revenu global net n’excède pas 16.410 euros (contre 15.560 euros en 2022). Au-delà de ce seuil et jusqu’à un revenu global de 26.400 euros (au lieu de 25.040 euros), l’abattement sera de 1.310 euros contre 1.242 euros en 2022. Il est supprimé pour les contribuables ayant des ressources supérieures.

Cette déduction est par ailleurs doublée pour les couples mariés soumis à une imposition commune si tous les deux remplissent les conditions d’âge. Certains couples pourront donc retirer jusqu’à 5.240 euros de leurs revenus imposables. Les personnes remplissant certaines conditions d’invalidité peuvent également bénéficier de cet abattement. Sont concernées les personnes, quel que soit leur âge, bénéficiant d’une pension militaire d’invalidité pour une incapacité d’au moins 40 %, d’une pension d’invalidité pour un accident du travail d’au moins 40 % ou les titulaires d’une carte « mobilité inclusion » portant la mention « invalidité » pour une incapacité d’au moins 80 %. L’abattement peut dans ce cas être exigé pour les revenus de l’année durant laquelle la demande de carte d’invalidité a été demandée en mairie.