Notre-Dame: comment participer aux dons pour financer la reconstruction ?

Après l’incendie qui a partiellement détruit l’édifice, les dons affluent et les Français veulent se mobiliser.

La famille Pinaut a débloqué 100 millions d’euros pour la reconstrucion deNotre-Dame/ Crédit : Houpline/SIPA

Les flammes ont ravagé l’emblématique cathédrale Notre-Dame. Après plusieurs heures de lutte contre le feu, les deux tours et la structure ont été sauvées. Les images ont ému le monde entier et les appels aux dons pour la reconstruction se multiplient comme le rapporte BFM.

Le président de la République, qui a décidé de reporter son allocution télévisée, a adressé une « pensée pour tous les catholiques et pour tous les Français ». Sur place, Emmanuel Macron a déclaré : « Cette cathédrale, nous la rebâtirons tous ensemble. […] Nous ferons appel aux plus grands talents et nous rebâtirons Notre-Dame car c’est notre destin profond ».

Collecte nationale

Pour financer les travaux de reconstruction, la Fondation du patrimoine lance mardi 16 avril une collecte nationale sur le site www.fondation-patrimoine.org. Elle précise que l’intégralité des dons est versée au chantier de restauration. Il est également possible de faire des dons via la fondation avenir du patrimoine à Paris qui a été créée dans le but d’aider à la restauration de certains édifices.

Pour encourager les dons, l’ancien ministre de la Culture, Jean-Jacques Aillagon, plaide pour leur défiscalisation. « Que l’État décrète vite Notre Dame « Trésor national » de façon à ce que les dons faits pour sa reconstruction bénéficient de la réduction d’impôt de 90% prévues par la loi sur le mécénat dit loi Aillagon ». Pour le moment, le montant des dons réalisés via des organismes officiels est déductible à 66% pour un particulier dans la limite de 22% du revenu imposable.

Les cagnottes fleurissent

Faisant appel à la générosité des Français, des cagnottes ont également été créées sur Leetchi comme le détaille BFM. « Les cagnottes concernées sont sous surveillance et les fonds ne pourront être versés qu’au bénéficiaire prévu, sans intermédiaire », a rapidement précisé Leetchi pour rassurer les donateurs. A 15 heures, mardi 16 avril, cette cagnotte avait déjà récolté près de 27 000 euros. Une autre cagnotte, mise en ligne sur Dartagnans, affichait un montant de plus de 53 000 euros. Une troisième cagnotte a été ouverte sur Tudigo, elle a récolté pour le moment 3 300 euros.

A Grasse, une association a également lancé un appel aux dons en ouvrant une cagnotte pour Notre-Dame de Paris. La région Ile-de-France a annoncé qu’elle allait débloquer 10 millions d’euros d’aide d’urgence pour aider l’archevêché à faire les premiers travaux. Valérie Pécresse a précisé que cette enveloppe serait débloquée dans les prochains jours. La région Auvergne-Rhône-Alpes, présidé par Laurent Wauquiez doit verser 2 millions d’euros. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé une contribution de la ville de 50 millions d’euros.

Les grandes fortunes se mobilisent

La famille Pinaut a également annoncé débloquer 100 millions d’euros pour Notre-Dame de Paris. La famille Arnault, propriétaire du groupe LVMH, annonce un don de 200 millions d’euros. L’entreprise L’Oréal, la Fondation Bettencourt et Françoise Bettencourt-Meyers à titre personnel font collectivement un don de 200 millions d’euros.

Le géant pétrolier Total a annoncé débloquer 100 millions d’euros pour la reconstruction de la cathédrale.

Sur le même thème

dons Impôts Notre-Dame de Paris

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique