Étrennes: petit guide pour savoir que donner et à qui

C’est une tradition qui dure depuis plusieurs années : les étrennes. Pompiers, facteurs, concierges… quel montant leur donner ?

Chaque année, entre fin décembre et début janvier, c'est la période des étrennes. Crédit : ©iStock

C’est l’occasion de remercier les personnes qui nous ont rendu service tout au long de l’année. Chaque année, entre fin décembre et début janvier, c’est la période des étrennes, de petites sommes d’argent données au postier, aux pompiers ou à l’assistante maternelle qui n’hésite pas à rester un peu plus tard pour garder les enfants.

Traditionnellement, on offre les étrennes le 1er janvier pour commencer la nouvelle année. Toutefois, on peut également profiter de Noël pour remercier le concierge qui arrose les plantes ou récompenser l’aide-ménagère qui vient en dehors de ses heures. Il est également possible de verser les étrennes un peu plus tard au mois de janvier. Aucun cadre légal n’entoure, en effet, cette pratique, et ce n’est pas une obligation.

Pompiers

Chaque année, les pompiers viennent ainsi faire du porte-à-porte pour vendre leur calendrier ou faire profiter de quelques friandises. Il est d’usage de donner entre cinq et dix euros, détaille BFM. Une petite gratification qui peut même faire l’objet d’une déduction d’impôts. Les sommes sont ensuite versées à des associations du secteur ou aux familles des pompiers décédés.

Postiers

C’est l’occasion pour les employés de La Poste de toucher leur 13e mois. Les facteurs font le tour des maisons, chaque année, pour vendre leur traditionnel calendrier. Chaque année, précise Le Monde, entre huit et dix millions d’exemplaires sont distribués en France. En général, on donne entre huit et dix euros par calendrier. Un juteux business estimé à près de 100 millions d’euros.

A LIRE >>> Micro-dons par carte bleue: les Français sont de plus en plus généreux

Ce sont les salariés de La Poste qui s’occupent directement de la vente de ces calendriers auprès de quatre grands distributeurs français qui se partagent ce juteux marché : Oberthur, Oller, Lavigne et Cartier-Bresson.

Concierges, assistantes maternelles et aides-ménagères

Pour un concierge, il est d’usage de donner entre 5 et 10% du montant du loyer. Toutefois, la somme tourne généralement autour des 50 euros. Pour une assistante maternelle, il faut compter sur un montant entre 10 et 20% du salaire mensuel. Si vous souhaitez remercier votre aide-ménagère, comptez un minimum de 30 euros, détaille BFM.

Éboueurs

Enfin, pour les éboueurs il est conseillé de donner cinq euros aux agents. À noter toutefois que dans certaines villes, comme Paris, Nice ou Lyon, cette pratique est interdite. Les trois communes ne souhaitent pas que leurs fonctionnaires municipaux ou les employés de sociétés privées comme les éboueurs viennent frapper à la porte de leurs citoyens.

A LIRE >>> Ces défiscalisations qui interdisent certaines donations

Notez également qu’il convient d’éviter de donner des sommes très faibles, de un ou deux euros, qui pourraient être jugées vexatoires, rappelle Le Temps. Par ailleurs, si donner de l’argent vous dérange, il est également possible d’offrir un cadeau à voter aide-ménagère ou à votre concierge.

Sur le même thème

Concierge dons

Réactions et commentaires

Sur la même thématique