FIP et FCPI ont levé 318 millions d’euros en 2019

La collecte globale au titre des FCPI et des FIP a atteint l’an dernier 318 millions d’euros, en retrait de 10%. Le montant moyen de souscriptions s’est élevé à 6.430 euros.

Le nombre de souscripteurs dans les FCPI et FIP est passé de 57.000 en 2018 à 50.000 l'an dernier. Crédit: iStock.

L’AFG (Association Française de la Gestion financière) et France Invest (Association des Investisseurs pour la Croissance) ont publié les résultats de l’enquête annuelle France Invest-AFG sur le niveau et la nature de la collecte réalisée en 2019 par les gestionnaires de FCPI (Fonds Communs de Placement dans l’Innovation) et de FIP (Fonds d’Investissement de Proximité), instruments dédiés au financement des entreprises innovantes et des PME régionales.

A noter que les levées de capitaux calculées en 2019 concernent les FCPI et les FIP créés en 2018 et en 2019.

La collecte globale s’est élevée l’an dernier à 318 millions d’euros, en retrait de 10% par rapport à 2018. Cette baisse s’observe pour les deux types de véhicules, elle s’explique par le repli du nombre de fonds ayant levé des capitaux. Une tendance qui s’est amplifiée à partir de 2018 avec l’arrêt du dispositif ISF PME cette même année.

Deux facteurs ont pu peser négativement sur la collecte et entraîner des difficultés de commercialisation selon les promoteurs de l’étude :

  • L’incertitude sur la hausse éventuelle du taux de réduction d’impôt sur le revenu de 18% à 25% au titre de l’IR PME, dans l’attente de l’accord de la Commission Européenne ;
  • Le passage au prélèvement à la source pour la collecte de l’impôt sur le revenu à compter du 1er janvier 2019.

La collecte s’est répartie comme suit : 39% au titre des FIP, 61% à celui des FCPI. Une répartition sensiblement équivalente à celle de l’année précédente.

Elle correspond exclusivement à la collecte de fonds au titre des souscriptions au capital de PME qui donnent droit à réduction d’impôt sur le revenu (« IR PME »).

Le marché s’est concentré l’an dernier avec 24 sociétés de gestion (contre 30 en 2018) et 30 fonds (44 en 2018) qui ont levé des capitaux.

En conséquence, le nombre de souscripteurs a décru passant de 57.000 en 2018 à 50.000 en 2019.

En revanche, le nombre moyen de souscripteurs par fonds s’inscrit en hausse (1.652 en 2019 contre 1.295 en 2018) et le montant moyen de souscriptions a augmenté de 3% pour s’élever à 6.430 euros.

A LIRE>>> Investissements PME : à quelle réduction d’impôt aurez-vous droit en 2020 ?

Les investissements ont porté, comme les années précédentes et sans surprise, sur les secteurs du numérique (44%), du médical (31%) et de l’énergie/environnement (14%).

Enfin, la répartition par régions d’investissement s’est révélée plus homogène que les années précédentes où elle se concentrait sur quatre régions (Ile-de-France, …).

Sur le même thème

Investissement

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique