Se connecter S’abonner

Taxe d’habitation : n’oubliez pas d’adapter vos prélèvements mensuels pour 2021

Les contribuables mensualisés qui continuent à payer la taxe d’habitation pourront bénéficier de la baisse de taxation à partir de janvier prochain. Ils peuvent diminuer dès à présent leurs prélèvements mensuels.

impôts
Crédit: iStock.

La réforme de la taxe d’habitation sur la résidence principale bénéficiera l’an prochain à tous les contribuables. Les 80 % des foyers les moins aisés resteront exonérés, comme en 2020, tandis que les 20 % restants bénéficieront d’une baisse progressive de la taxe d’habitation, de 30 % en 2021.

Ainsi, pour les redevables de la taxe en 2020, le montant à payer diminuera progressivement. Et ce, jusqu’à la suppression totale de la taxe en 2023. Les contribuables concernés mensualisés pourront bénéficier de cette baisse à partir de janvier prochain. Mais ils peuvent diminuer dès à présent leurs prélèvements mensuels, sans avoir à faire l’avance d’un montant qui leur serait restitué à l’automne prochain.

Comment procéder ?

Il suffit de se rendre sur son espace particulier sur impots.gouv.fr, dans la rubrique « Paiement », puis « Gérer mes contrats de prélèvement ».
Il faut alors choisir le contrat de prélèvement de sa taxe d’habitation principale, cliquer sur « Moduler vos prélèvements mensuels », puis indiquer le montant de l’impôt estimé. Attention, ne pas oublier d’y ajouter le montant de la contribution à l’audiovisuel public – 138 euros ou 88 euros pour les DOM -, pour ceux qui restent redevables de cette taxe, non exonérée, adossée à la taxe d’habitation. A savoir : Bercy a mis en place un simulateur de taxe d’habitation sur impots.gouv.fr, dans la rubrique « Particulier ». Cet outil permet d’estimer le taux de réduction de sa taxe d’habitation pour 2021.

Aucune pénalité ne sera appliquée en cas de surestimation de la baisse de ses mensualités, fait savoir l’administration fiscale. Dans ce cas, le complément d’impôt sera réclamé à l’automne. Toutefois, il faut agir avant le 15 décembre pour que la modification de ses prélèvements soit prise en compte dès le mois de janvier 2021. Le cas échéant, elle ne sera effective qu’à compter de février 2021.