Se connecter S’abonner

Impôts : 67 % des Français prêts à déménager si la taxe foncière augmente encore

En hausse depuis plusieurs années, la taxe foncière devient un sujet très sensible. Un sondage Poll&Roll montre que 67 % des Français se disent prêts à déménager en cas de nouvelle hausse, ce qui est probable.

taxe foncière
Crédit: iStock.

Si la taxe foncière ne concerne que les propriétaires, soit 58 % des foyers en France, ceux-ci n’en peuvent plus de cet impôt local qui a bondi de près de 28 % en dix ans, selon l’Union nationale des propriétaires immobiliers. Une hausse trois fois plus forte que celle des loyers (+9,7 %) ou de l’inflation (+8,9 %) sur la même période.

Et cela devrait continuer en 2022 à cause de l’inflation et de la suppression de la taxe d’habitation. Alors, 67 % des Français sondés par l’institut Poll&Roll pour l’agence immobilière Liberkeys sont prêts à quitter leur ville pour cause de taxe foncière trop élevée.

33 % déménagent si la taxe foncière grimpe de plus de 10 %

Plus précisément, selon l’étude reprise par Le Figaro Immobilier, 12 % des Français déclarent vouloir déménager même si la hausse de cette taxe est inférieure à 10 %. Un tiers des ménages déménagerait si la hausse est de 10 à 49 %, 15 % si elle est de 50 à 99% et 7% si leur taxe doublait. 

Par ailleurs, au-delà de la fiscalité, d’autres sujets de politique locale préoccupent les Français. Qu’ils résident à Paris, dans le nord ou le sud du pays, les trois premiers thèmes sont la sécurité (54 %), loin devant l’environnement (33 %) et la propreté (30 %).

L’étiquette politique de la ville n’est importante que pour 35 % d’entre eux. Ailleurs qu’à Paris, ils sont même 72 et 64 % à ne guère s’en soucier. Néanmoins, 42 % des Français pourraient déménager si l’action politique menée dans leur ville s’avérait contraire à leurs valeurs.