Prélèvement à la source: 800 000 foyers fiscaux ont changé de taux depuis janvier

Moduler son taux permet d’être prélevé à la hausse ou à la baisse pour mieux correspondre aux changements qui ont lieu dans le foyer.

Les contribuables peuvent adapter leur taux d'imposition immédiatement selon les changements dans leur foyer. Crédit: Istock

Un taux de prélèvement qui s’adapte immédiatement aux changements dans le foyer fiscal : c’est l’une des nouveautés qui a accompagné la mise en place du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. Durant les trois premiers mois de 2019, ce sont près de 800 000 foyers fiscaux qui ont profité de ce dispositif, selon une information RTL, sur près de 16 millions de foyers imposés.

Pour certains, le taux a été baissé : c’est le cas de 450 000 ménages. La modulation à la baisse peut être due à un départ à la retraite, à une période de chômage ou à la naissance d’un enfant. Pour 320 000 foyers, le taux a été revu à la hausse, en raison d’une hausse de salaire ou parce qu’un enfant n’est plus à charge. Pour ces contribuables, aucune régularisation n’aura alors lieu en septembre 2020, lorsque le fisc fera les comptes entre les montants perçus et les montants qui auraient dû être perçus.

A LIRE >>> Impôts 2019 : comment déclarer vos revenus 2018, ceux de l’année blanche ?

La dernière déclaration ?

A partir de mercredi 10 avril, le portail pour la déclaration en ligne des revenus 2018 (impots.gouv.fr) va ouvrir. Les revenus réguliers de 2018 ne seront pas taxés (c’est « l’année blanche ») mais l’administration les utilisera pour actualiser votre taux de prélèvement en septembre 2020 pour ceux qui ne l’ont pas déjà fait, rappelle Europe 1. La déclaration permettra aussi au fisc de réguler votre situation si vous êtes bénéficiaires de crédits ou de réductions d’impôts. Normalement, un acompte de 60% basé sur les dépenses de 2017 a déjà été versés aux huit millions et demi de foyers concernés. Au fisc de déterminer s’il y a un trop perçu ou s’il doit vous reverser de l’argent.

Autre nouveauté de cette déclaration 2019, elle doit se faire obligatoirement sur Internet pour tous le monde. Si vous n’avez pas un accès Internet à la maison par choix ou parce que vous êtes dans une zone blanche, le ministère de l’Economie et des Finances vous enverra quand même un formulaire papier. De l’aide est aussi disponible dans les centres des impôts.

Cette déclaration des revenus sera peut-être la dernière : le ministre des de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin l’a confirmé fin mars. « Si leur vie fiscale ne change pas, et c’est le cas de plus de cinq millions de foyers français, il n’y aura plus de déclaration à faire à partir de l’année prochaine », avait-il déclaré. « Si la vie change, il faudra évidemment » continuer à la faire, « pour que l’impôt s’adapte ».

Sur le même thème

Déclaration de revenus 2019 Impôts prélèvement à la source

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique