Budget: quand vos impôts vont-ils baisser ?

La baisse d’impôt sur le revenu adoptée en décembre entre en vigueur dès janvier 2020. Elle ne s’appliquera cependant pas à tous en même temps. En moyenne, la diminution pourrait flirter avec les 300 euros.

Les fonctionnaires et aux salariés, ils découvriront leur gain sur leur bulletin de paie du mois de janvier. Crédit : GILE MICHEL/SIPA.

Selon le gouvernement, 17 millions de foyers fiscaux modestes vont profiter de la baisse de l’impôt sur le revenu. Elle entre en vigueur dès janvier 2020. D’ailleurs, des retraités en profitent déjà. Ceux qui touchent des pensions complémentaires de l’Agirc-Arrco ont pu constater une différence avec les versements précédents dès le 2 janvier. Mais ils devront patienter jusqu’à celui de leur pension de base du mois de décembre pour obtenir le montant total de la diminution de leur impôt.

Ce sera ensuite au tour des travailleurs indépendants et des professions libérales de profiter de la mesure votée en décembre par les députés, précise Capital. Depuis la mise en place du prélèvement à la source de l’impôt, un acompte est prélevé directement sur leur compte chaque 15 du mois. Pour ceux qui ont opté pour le prélèvement trimestriel, il faudra attendre le 15 février pour constater l’écart.

Les fonctionnaires devront patienter jusqu’à fin janvier

Quant aux fonctionnaires et aux salariés, ils découvriront leur gain sur leur bulletin de paie du mois de janvier, en regardant le nouveau montant de leur salaire net. Pour eux comme pour les autres catégories de travailleurs ou les retraités concernés par la baisse, celle-ci variera en fonction des revenus des uns et des autres. Ainsi, un célibataire gagnant 1 500 euros mensuels gagnera 33 euros sur douze mois, alors qu’un autre percevant 2 000 euros profitera d’une baisse de 549 euros.

A LIRE >> Ces « effets indésirables » engendrés par la création de l’Impôt sur la fortune immobilière

Cette diminution de l’impôt a été rendue possible grâce à l’adoption par le parlement d’un nouveau barème de l’impôt sur le revenu, qui prévoit notamment l’abaissement du taux de prélèvement de la première tranche de 14% à 11%.

Sur le même thème

Impôt sur le revenu Impôts Impôts prélèvement à la source

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique