Se connecter S’abonner

Impôt : les Français auront un délai supplémentaire pour déclarer leurs revenus

Le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a annoncé mardi 31 mars le report des déclarations d’impôts sur les revenus perçus en 2019. La campagne commencera le 20 avril au lieu du 9 avril.

Les déclarations de revenus perçus en 2019 commenceront une dizaine de jours plus tard que prévu, en raison de la crise du coronavirus. Gérald Darmanin a indiqué mardi soir sur TF1 que le calendrier des impôts était, cette année, quelque peu bousculé. Qui plus est, les contribuables bénéficieront d’un délai supplémentaire pour remplir les formulaires : un mois de plus, c’est–à-dire jusqu’au 12 juin pour les déclarants sur papier. Ceux qui déclarent leurs impôts en ligne auront, eux, un délai supplémentaire allant du 4 au 11 juin pour le faire, en fonction des départements.

A LIRE >> Impôts: quel ressort pour les particuliers dont les revenus chutent à cause du coronavirus?

Ce délai supplémentaire était réclamé par Solidaires-Finances publiques, parlant d’« obligation sanitaire » : 4,5 millions de contribuables se déplacent aux guichets chaque année, ce qui représente « une prise de risque pour la santé des agentes et des agents des finances publiques » avait indiqué le syndicat dans un communiqué. Avec le confinement, les déclarants sont appelés à contacter l’administration par téléphone ou par mail.

Les avis d’imposition seront envoyés « en temps et en heure »

Les contrôles fiscaux sont par ailleurs suspendus, « dans les domaines qui sont arrêtés », a précisé le ministre de l’Action et des Comptes publics, « comme la restauration, par exemple ». Le ministère entend fournir les avis d’imposition aux contribuables « en temps et en heure », c’est-à-dire cet été. Ils permettent en effet d’ajuster le taux de prélèvement à la source en septembre ou encore le remboursement des réductions et crédits d’impôt.